From animosity to affinity : institutional complexity and resource dependence in cross sector partnerships

par Alireza Ahmadsimab

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de C. Gilles Van Wijk.

Soutenue le 11-02-2015

à Cergy-Pontoise, Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales , dans le cadre de École doctorale Economie, management et mathématiques de Cergy (Cergy-Pontoise, Val d'Oise) .

Le jury était composé de Carole Donada.


  • Résumé

    La présente thèse étudie comment certaines organisations parviennent à accorder des logiques institutionnelles différentes dans le contexte de partenariats intersectoriels. L’étude utilise des données longitudinales sur trois partenariats entre entreprise à but lucratif et entreprise à but non lucratif. Les partenariats étudiés s’attaquent à trois causes différentes : maladie infantile, éducation, et conditions de travail. Les données proviennent de sources multiples, notamment des entretiens approfondis, des sources telles que les archives organisationnelles, les rapports annuels, des rapports officiels sur des projets, et des contenus de médias sociaux. Le premier article décrit comment les logiques contradictoires d’un partenariat entre entreprise et ONG (organisation non gouvernementale) peuvent être réconciliées. Le deuxième article de cette thèse étudie le résultat de la confrontation des logiques institutionnelles des organisations engagées dans ces partenariats, et identifie deux scénarios : l’hybridation et la coexistence. L’article explore en outre la transformation des ONG d’organisations informelles en organisations plus formelles du fait de leur interaction avec les entreprises. Le troisième article analyse du point de vue théorique la combinaison des logiques institutionnelles au niveau de l’échange entre les partenaires. En prenant en compte 1) la tension entre les logiques institutionnelles, et 2) l’interdépendance résultant des échanges entre les organisations considérées, on aboutit à une typologie et des propositions qui prédisent les résultats de la confrontation. Globalement, cette thèse montre que la dynamique de réconciliation dans les situations de complexité institutionnelle peut être mieux comprise en observant comment les partenaires négocient la portée de leurs échanges dans le partenariat, et comment l’obtention des premiers résultats dans le cadre du partenariat influence les phases ultérieures de la collaboration. Les résultats de la recherche enrichissent la littérature sur les collaborations inter-organisationnelles ainsi que celle sur les logiques institutionnelles parce qu’ils soulignent l’importance de la dépendance des ressources dans l’interprétation de la complexité institutionnelle.


  • Résumé

    This dissertation investigates how organizations reconcile different institutional logics in the development of cross sector partnerships. It is based on longitudinal data from three cases of partnership between firms and NPOs. These partnerships addressed three distinct sets of social challenges: childhood disease, education and labor force conditions. The data is collected from multiple sources, including in-depth interviews and archival material such as organizational records, annual reports, formal project reports, and social media content. The first essay explains how reconciliation between competing logics of partners can be achieved in a firm-NPO partnership. It focuses on the mechanisms that enable partnership to exist despite different institutional logics of partners. The second essay of this dissertation explores the outcome of competition between the institutional logics of the organizations involved in these partnerships and it identifies different scenarios, namely hybridization and co-existence, as the result of confrontation between different institutional logics of partners. It further explores the transformation of NPOs from informal entities into a more formally organized entity as a result of their interaction with firms. The third essay of this research theorizes the impact of institutional logics at the level of exchange between partners. Taking into account 1) the tension between institutional logics and 2) the interdependence of organizations resulting from their exchanges, it develops a typology and propositions predicting the outcomes of the confrontation. Overall, the findings of this study suggest that the dynamics of reconciliation in situations of institutional complexity can be better understood by examining how partners negotiate the scope of activities in their partnership, and by exploring how the development of valuable outcomes for both parties during the initial stages of the partnership impacts subsequent stages of the collaboration. The research findings contribute to the literatures on inter-organizational collaboration and institution logics by highlighting the role of resource dependence in understanding institutional complexity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole supérieure des sciences économiques et commerciales. Learning Center.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.