Bilinguisme scolaire breton-français du jeune enfant : les représentations parentales et leurs influences

par Catherine Adam

Thèse de doctorat en Sociolinguistique

Sous la direction de Ronan Calvez et de Régine Delamotte-Legrand.

Soutenue le 30-11-2015

à Brest , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Centre de recherche bretonne et celtique (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Blanchet.

Le jury était composé de Ronan Calvez, Régine Delamotte-Legrand, Philippe Blanchet, Marielle Rispail, Andrea Young.

Les rapporteurs étaient Marielle Rispail, Andrea Young.


  • Résumé

    Cette recherche en sociolinguistique étudie les rapports entre langues et vie sociale à partir d'un cas d'étude particulier : celui de l'actuelle place de la langue bretonne dans le paysage linguistique breton, et plus précisément, celui du bilinguisme scolaire breton-français du jeune enfant. Apprendre et parler une langue résulte de choix - familiaux, personnels, sociétaux, politiques, économiques, etc.) directs ou indirects, plus ou moins conscients qui interviennent, en fonction des individus et des situations, à différentes périodes de la vie. Les paramètres qui président à ces choix sont nombreux et d'une grande complexité : parmi eux, les représentations que les individus ont de la langue choisie. Pour le jeune enfant breton, l'apprentissage de la langue bretonne ne découle donc pas d'un choix personnel au départ. Les parents sont les acteurs principaux de ces choix linguistiques. Aussi, ce travail a envisagé les représentations de cette langue et de son apprentissage et leurs influences, présentes dans les discours de ces parents et enfants, comme révélateurs des origines d'une pratique linguistique particulière. 42 entretiens semi-directifs (individuels ou en couple) avec les parents et 9 entretiens collectifs avec leurs enfants, retranscrits, servent de bases de données aux différentes phases d'analyses. Elles ont permis de caractériser des registres discursifs parentaux, associés à des types de profil caractéristiques et de mettre en lumière des effets d'influences sur les représentations enfantines. Cette approche à partir d'un matériau discursif vient confirmer l'intérêt de l'étude des représentations pour la compréhension des pratiques linguistiques et permet d'envisager Ia complexité d'un phénomène.

  • Titre traduit

    Young child's educational bilingualism Breton-French : parents' representations and their influences


  • Résumé

    This research in sociolinguistics examines the relations between languages and social life from a particular case study: the actual place of Breton language in the Breton linguistic field, and more specifically, young child's educational bilingualism. Learning and speaking a language results from choices -familiar or personal ones, or social, or political, or economical ones, etc.-, direct or indirect, more or less conscious that intervene, in relation to individuals and situations, at different periods in life. Many parameters lead these choices and they are highly complex: among them, individual representations of the chosen language. For the young Breton child, learning Breton language does not stem from a personal's choice. Parents are the principal actors of these linguistic choices. Therefore, this work has considered the representations of this language, of its learning and their influences, present in parents' and children's discourse, as revealing the origins of a particular linguistic practice. 42 semistructured (individual or couple) interviews with the parents and 9 collective interviews with their children, transcribed, are used as a database for the different phases of the analysis. They allowed characterising parental discourse regime, linked with characteristic profile types, and they highlighted influences effects on children's representations. This approach, coming from a discursive material, confirms the interest of studying representations for the understanding of linguistic practices. It helps to consider the complexity of the phenomenon.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.