La mobilité d'étudiants libyens en France : relever le défi de l'altérité - un pari impossible ? une approche quantitative et exploratoire

par Salem Al Zubia

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Marion Perrefort.

Le président du jury était Hervé Quintin.

Le jury était composé de Marion Perrefort, Hervé Quintin, Sylvie Freyermuth, Andrée Chauvin-Vileno.

Les rapporteurs étaient Hervé Quintin, Sylvie Freyermuth.


  • Résumé

    Notre recherche s'intéresse à la mobilité étudiante libyenne. Les particularités du public concerné ainsi que les objectifs de leur séjour en France différencient à plusieurs égards cette mobilité d'autres formes de mobilité académique. En effet, notre échantillon est constitué de professeurs (dans différents domaines) ayant repris des études et qui sont, en partie, des non-spécialistes en langue française, donc sans connaissance préalable de cette langue. Un certain nombre de ces étudiants était accompagné de leur famille. Ces faits constituent les spécificités les plus saillantes de l'échantillon d'enquête. L'étude s'intéresse, au moyen d'une approche quantitative, au parcours de ces étudiants « particuliers ». Notre recherche veut mettre en lumière les manières dont ces étudiants, qui ont longtemps vécu dans un système fermé où ils étaient, entre autres, exposés à la diffusion d'images négatives sur l'Occident ont fait face à une altérité linguistique et culturelle très différente de leur milieu d'origine. Elle interroge l'impact du choc culturel, les stratégies d'adaptation à des pratiques sociales qui ne leur sont absolument pas familières et leur disposition à l'ouverture. Une importance particulière est accordée à l'influence de la religion, base de leur culture d'origine, sur la perception de la différence. Nous montrons que la mise en perspective de deux univers opposés induira des questionnements sur l'autre et sur soi auxquels les étudiants répondront par une forte résistance au milieu d'accueil, nourrie par un bouclier identitaire omniprésent, même si l'expérience a permis à certains d'acquérir un regard plus large sur la différence et sur l'échange avec l'autre différent. Par ailleurs, l'étude pointe les failles du système éducatif libyen et de la politique éducative libyenne en général, caractérisés par un manque de vision globale et de décisions aléatoires. Par ses résultats, l'étude espère contribuer à améliorer la compréhension des problèmes spécifiques auxquels ces étudiants sont confrontés et qui rendent indispensables une préparation, un accompagnement ainsi qu'un retour réflexif sur l'expérience.

  • Titre traduit

    Libyan students' mobility in France : the challenge of otherness - an impossible bet ? a quantitative and exploratory approach


  • Résumé

    Our research deals with the Libyan students’ mobility, but this study differs from the usual student studies due to the nature of its sample and the objectives of this mobility. Indeed, our sample is composed of professors (in different areas) who have resumed studies, a growing number of non-specialists in French who have never studied this language before, and finally the very nature of this mobility is intriguing because these professors have moved with their families. We are talking about the specificities of the Libyan students’ mobility. Through a thorough study, the work focuses on the journey of these students 'special needs'. Indeed this work is to measure the extent of the culture shock experienced by these very students. The analysis shed light on the dynamics of their representations. The encounter with other students revealed our own students many realities about themselves during their time at universities. Our students who also have developed strong resistance home about Western identities nourished by an omnipresent identity shield face challenges and have to debunk some misinterpretations. Although the factors influencing on the social background are important, we were able to identify the most important ones for our respondents. The study also emphasizes on the flaws of the Libyan education system, and the Libyan educational policies in general, characterized by a lack of global vision and partial decision making. The result of this study can contribute to better preparation for Libyan students who want to study abroad and also to suggest that more intercultural awareness must be taken into consideration when it comes to students’ mobility.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (278 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.198-214

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2015.020
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.