La crise de 1982 au miroir de la Guerre Civile et les interventions étrangères au Liban (1975-1990)

par Antoine El Khoury

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Vincent Joly.

Soutenue le 19-12-2014

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) .

Le président du jury était Luc Capdevila.

Le jury était composé de Luc Capdevila, Walid Arbid, Robert Etien.

Les rapporteurs étaient Walid Arbid, Robert Etien.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur les événements libanais ayant entrainé à la crise libanaise de 1982 et les conséquences qui en découlèrent jusqu’à la signature de l’accord de Taef. Ce travail de recherche fait, en premier lieu, l’objet d’une étude des causes directes et indirectes qui s’accompagne d’un tableau des différents acteurs, internes et externes, impliqués dans cet évènement, ainsi que du rôle que chacun d’eux a joué durant cette crise. Tout ceci mène à une réflexion approfondie de l’année de 1982 durant laquelle l’armée israélienne a envahi le territoire libanais et assiégé la capitale du pays de cèdre. Cette réflexion se développe autour du rôle et des réactions des grandes puissances au Liban pendant l’opération de 1982, et plus largement au cours de la guerre civile, sans en omettre pour autant les conséquences que cet acte militaire a eu sur les israéliens et les palestiniens, notamment ceux du Liban. À l’issue de cette opération, le Liban entre dans une nouvelle phase de sa crise. Milices musulmanes et chrétiennes s’entretuent entre elles, le pays fut abandonné à son sort malgré quelques tentatives de réconciliation à Genève et à Lausanne. Cette analyse s’achève par un bilan détaillé de la période aboutissant à la fin de la guerre, avec la présence du général Aron au pouvoir et de ses aventures militaires, qui s’achèvent par la signature de l’accord de Taef. Ce dernier est une fabrication étrangère mise en place à l’aide d’outils libanais qui marque l’arrêt des combats et, officiellement, la fin de la guerre civile libanaise. Le Liban doit, à partir de ce moment-là, se reconstruire

  • Titre traduit

    The crisis of 1982 in the mirror of the Civil war and the interventions foreign to the Lebanon ( 1975-1990 )


  • Résumé

    This thesis focuses on the Lebanese events which led to the Lebanese crisis of 1982 and theconsequences that gushed up till the signing of the Taif Agreement. This work of research constitutes, in the first place, the object of a study of the direct and indirect causes which is accompanied by an array of actors, internal and external, involved in this event, and the role played by each of them in this crisis. All these lead to a further reflection of the year 1982, during which the Israeli army invaded Lebanon and besieged the capital of the country of cedars. This reflection is developed during the role and responses of major powers in Lebanon during the operation of 1982, and more widely during the Civil War, without omitting the consequences that this military action had on the Israelis and Palestinians, especially those inLebanon. Following this operation, Lebanon enters a new phase of its crisis; Muslim and Christian militias are fighting each other; the country was left to its fate despite some attempts at reconciliation in Geneva and Lausanne. This analysis ended by a detailed outcome of the period leading to the end of the war, in the presence of General Aoun in the authority and his military adventures, which ended with the signing of the Taif accord. The latter is a foreign fabrication established by Lebanese tools that marks the end of fighting and, officially, the end of the Lebanese civil war. Lebanon has, from that time, to rebuild

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Université Rennes 2 à Rennes

La crise de 1982 au miroir de la Guerre Civile et les interventions étrangères au Liban (1975-1990)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2014 par Université Rennes 2 à Rennes

Informations

  • Sous le titre : La crise de 1982 au miroir de la Guerre Civile et les interventions étrangères au Liban (1975-1990)
  • Détails : 1 vol. (622 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 563-583. 23 annexes
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.