Transitions familiales, professionnelles et investissements éducatifs : une analyse par microsimulation dynamique

par Vincent Lignon

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Pierre Courtioux.

Soutenue le 03-11-2014

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Hippolyte d' Albis.

Le jury était composé de Pierre Courtioux, Bernard Gazier, Dominique Meurs.

Les rapporteurs étaient Arnaud Chéron, Didier Blanchet.


  • Résumé

    Cette thèse propose une analyse de l'investissement éducatif au niveau individuel. Elle développe une perspective dynamique qui cherche à analyser les liens entre éducation et trajectoires sur le long terme. Pour ce faire, nous utilisons un modèle de microsimulation dynamique. La première partie de la thèse porte sur l'éducation initiale. Elle cherche à évaluer l'impact de la diversité des trajectoires sur l'hétérogénéité des gains monétaires associés à différents niveaux de diplôme. Nous y montrons tout d'abord que certains diplômés, en raison des trajectoires défavorables qu'ils connaissent sur le marché du travail, ont une probabilité non négligeable de ne pas valoriser financièrement leurs études. L'analyse des gains liés à l'éducation initiale est ensuite élargie aux comportements conjugaux des individus. En particulier, nous montrons que la prise en compte des revenus salariaux des conjoints réduit les inégalités entre les diplômés, et ce, malgré l'existence de phénomènes d'homogamie éducative. La seconde partie de la thèse est consacrée à la « formation continue » (FC) ou « postscolaire ». En tenant compte des facteurs familiaux et professionnels qui peuvent jouer sur l'accès à la FC, cette partie a pour objectif de mesurer le niveau des dépenses dont bénéficient les individus pour se former une fois leurs études initiales terminées. Les résultats mettent en lumière une forte hétérogénéité de ces dépenses et le rôle divergent des différents dispositifs de formation. Ils montrent également que les montants investis dans la formation postscolaire des individus demeurent faibles au regard de ceux engagés pour la formation initiale.

  • Titre traduit

    Family transitions, professional transitions and investments in education : a dynamic microsimulation analysis


  • Résumé

    This thesis provides an analysis of investment in education from an individual point of view. Using a microsimulation model, we develop a dynamic perspective that aims to take into account the long-term relationships between education and individual trajectories. The first part of the thesis focuses on initial education. Its objective is to assess the impact of the diversity of trajectories on the heterogeneity of education benefits. We first show that some graduates, because of their vulnerable position on the labour market, are exposed to negative return to initial education. Our analysis of initial education benefits is then extended to marital behaviour. We more particularly show that taking into account spouse's labour market income reduces inequality between individuals despite the existence of educational homogamy. The second part of the thesis deals with further education and training (FET). Considering family and professional factors that may affect access to FET, we measure the level of expenditure received by individuals to train throughout their career. The results point out the heterogeneity of these spending and indicate that investments in FET are low compared to those invested in initial education.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-09-2020


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.