Représentations des enseignants et transferts de compétences métalinguistiques entre l'Eveil aux langues et le français : de l'impact à la synergie ?

par Isabelle Limami

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Julien Kilanga.

Le président du jury était Michel Candelier.

Le jury était composé de Dominique Ulma, Frédéric Tupin.

Les rapporteurs étaient Jean-François Bourdet, Niklas Salminen Aino.


  • Résumé

    Depuis le début des années 2000, de nombreux travaux se sont consacrés à l’analyse et l’évaluation de l'impact des curricula d'Éveil aux langues sur les acquisitions des élèves. Malgré un impact positif, ces recherches font état de la difficulté persistante rencontrée par les élèves pour transférer des compétences métalinguistiques acquises dans le cadre de l'Éveil vers des compétences en langue de l'école (ici le français). L'origine de la faiblesse de ces transferts et, en particulier, ceux relevant des domaines de la grammaire chez des élèves du primaire est encore méconnue. Notre thèse consiste à interroger la multiplicité des obstacles à ce type de "transfert". L'une des premières hypothèses se situe dans la différence d’approche didactique entre l’Éveil aux langues et le français, entre d’une part une didactique/pédagogie socio-constructiviste, inductive, favorisant une attitude de curiosité et des conflits sociocognitifs lors de situations-problèmes, et d’autre part une didactique traditionnelle magistro-centrée, déductive où l’application des règles et l’exercisation engendrent soumission et passivité tout en ne permettant pas l’émergence d’une posture métalinguistique. Notre deuxième hypothèse se situe dans les ressorts de l’agir professoral, des représentations de la discipline « français », liée à la différence de valeur symbolique ainsi qu’à sa socio-histoire. A terme, le poids des représentations enseignantes associées au français pourrait constituer l’hypothèse centrale dès lors qu'elles influencent en amont et /ou font écho aux « représentations culturelles obstacles » des élèves.

  • Titre traduit

    Representations of teachers and metalinguistic competences transfers between « awakening to languages » and french grammar : from impact to synergy ?


  • Résumé

    Since early 2000, many researches were dedicated to the influence of « awakening to languages » for language acquisition. On the basis of these works it is suggested that transfer of metalinguistic competences acquired by young french pupils during « awakening to languages » activities is not transfered in explicit french grammar. Thus the aim of this thesis is centered on the various problems encountered in this type of transfert phenomena.Our first hypothesis is that different approaches to teaching can explain these bad results and lack of awareness. On one hand, « awakening to languages » has a student-centered approach, including participation, based on inductive reasoning process with problem-solving techniques, and leading to increased curiosity. On the other hand, french grammar activities has a didactic approach (teacher-centered), based on deductive reasoning process, leading to dependent, anxious learners. Our second hypothesis suggests that social representations of the french curriculum, in particular grammar (including spelling), due to his symbolic value and history, influences approaches to teaching and therefore the pupil cultural and cognitive representations. It seems than that these social representations of teachers could be an important variable of transfer phenomena.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.