Marqueurs de personnes dans les traductions de Flaubert en viêtnamien

par Ngo̜c Kiên Phùng

Thèse de doctorat en Langues et civilisation de l'Asie Orientale

Sous la direction de Claude Millet et de Thanh-Vân Ton-That.

Soutenue en 2013

à Paris 7 .


  • Résumé

    La thèse considère dans les traductions de Flaubert en vietnamien (trois versions de Madame Bovary, une de Salammbô et d'Un coeur simple) une insertion de la voix subjective du traducteur qui décide de l'interprétation comme lecture partielle. La thèse les analysera selon trois modes narratifs : discours auctoriel, discours actoriel et discours d'autrui. Les deux premiers discours, enveloppés par la voix d'interprétation des traducteurs comme « discours d'autrui en traduction », permettent d'examiner la transformation du monde diégétique et le rapport entre les représentations. Les marqueurs de personnes mettent en lumière des entrelacements des voix. La prise en considération du dernier, utilisé largement par Flaubert, révèle particulièrement les dialogues entre résistances et renouvellements des expériences, entre voix narrative et subjective, entre pôle artistique et esthétique, entre compréhension et perception, entre effet de lecture et projet d'écriture, entre proposition et sélection. Sur le fond dialogique d'une perspective plus large, le processus de traduction suggère l'enrichissement à le fois de la littérature d'arrivée et de l'héritage de l'original à travers l'intrusion d'une voix interprétative de la lecture partielle. S'inscrivant ainsi dans la pluralité de lecture, la traduction se compose des transgressions sédimentaires, qui cherchent à établir les dialogues entre les lectures partielles, entre les normes de représentations, entre les littératures, entre les cultures.


  • Résumé

    The work considers Flaubert's translations in Vietnamese (three versions of Madame Bovary, one of Salammbô and Un Coeur simple) insertion of the subjective voice of the translator deciding to interpret it as a partial reading. The work proceeds in consideration of three narrative modes: auctorial speech, actorial speech and "speech of others" (discours d'autrui). The first two speeches, enveloped by the voice of the translators' interpretation as "speech of others in translation" (discours d'autrui en traduction), examine the transformation of the diegetic world and the relationship between the representations. Markers persons, revealing the insertion process, insist on the interference of voices. The consideration of the thirst, widely used by Flaubert reveals particularly dialogue between resistance and renewal in experiences, between the subjective and narrative voice, between the aesthetic and artistic center, between understanding and the effect of perception, between reading and writing of the project. In a broader perspective the use of the dialogic background suggests the intrusion of a translation into an arrived literature, which is influenced by the new. And registering the plurality of reading, the translation consists of sedimentary transgressions, seeking to establish dialogues between partial readings, between the standards of performances, between literatures and writing of the project, between proposal and selection of the text, and between the opening and the conclusion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (392 p.)
  • Annexes : 198 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2013) 069

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.