Worker heterogeneity and labor market frictions

par Etienne Lalé

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Étienne Wasmer.

Soutenue en 2013

à Paris, Institut d'études politiques .

  • Titre traduit

    Hétérogénéité des travailleurs et frictions sur le marché du travail


  • Résumé

    Cette thèse se compose de différents travaux en macroéconomie et en économie du travail. Ces travaux s'articulent autour d'un même thème : l'étude de marchés du travail dont le fonctionnement est entravé par des frictions d'information et sur lesquels évoluent des travailleurs se distinguant les uns des autres par des caractéristiques propres. Ces deux éléments sont indispensables à notre compréhension du marché du travail et leur prise en compte rend possible une meilleure appréhension de questions empiriques que normatives. Le premier chapitre de cette thèse se situe du côté du questionnement empirique. Il montre que combiner frictions d'information et hétérogénéité des compétences individuelles permet d'expliquer une part importante des fluctuations observées dans les flux de travailleurs entrant et sortant de la population active. Le second chapitre relève lui aussi d'une approche positive tout en considérant l'intervention de l’Etat comme l'un des mécanismes d'allocation des ressources sur le marché du travail. Il étudie la manière dont certaines politiques publiques interagissent avec les décisions individuelles de recherche d'emploi et d'investissement en capital humain et ont de ce fait pu contribuer sur le long terme aux moindres performances de l'Europe par rapport aux Etats-Unis s'agissant de l'emploi des travailleurs âgés. Le troisième chapitre se prête plus volontiers à une lecture normative. Il propose une analyse quantitative des effets des indemnités de licenciement sur l'emploi et le bien-être des individus. Pour ce faire, il se place dans un cadre où l'incomplétude des marchés assurantiels conduit les travailleurs à accumuler une épargne de précaution.


  • Résumé

    This dissertation contains several lines of research in macroeconomics and labor economics conducted during the course of my phd. The unifying theme of this research is the study of labor markets that are subject to macro-search frictions and are populated by heterogeneous workers. Combining these features is important for our understanding of the functioning of labor markets, both from a positive and normative standpoint. The first chapter of this dissertation is resolutely on the positive side. It analyzes how the combination of labor market frictions and worker heterogeneity in skills can shed light on the observed fluctuations in entries into and exits out of the labor force. The second chapter is also on the positive ground, but it brings labor market policies to the fore of the analysis. Along with heterogeneity in human capital over the lifecycle, it shows how some policy tools have contributed to the divergent employment experiences of older workers in Europe and in the United States since the 1980s. The third chapter more naturally lends itself to policy implications. It provides a quantitative study of the employment and welfare effects of statutory severance payments in an economy with wealth heterogeneity reflecting the absence of perfect insurance markets faced by risk-averse workers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (105 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [103-106]

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 13/IEPP/0027
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.