Le patronage ragusien de la peinture italienne de la Renaissance

par Kiril Penusliski

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Michel Hochmann.

Le président du jury était Nina Kudiš Burić.


  • Résumé

    Le texte traite du mécénat ragusain de l’art italien de la Renaissance. Le premier chapitre présente les grandes lignes de la structure choisie et le format de cette thèse ainsi qu’une brève discussion sur les différents problèmes que j'ai rencontrés en effectuant des recherches sur le sujet choisi. Pour comprendre la nature des commandes artistiques du XVIe siècle à Raguse, il est nécessaire de poser un regard sur la situation politique et économique de Raguse, ainsi que sur les circonstances qui ont influencé le développement de la République. Le Chapitre 2, Histoire de la République de Raguse, décrit les différentes étapes de son développement. Le Chapitre 3, Art de la Renaissance à Dubrovnik, vise à présenter les oeuvres trouvées dans la ville au travers d’une enquête sur les documents d'archives. Le Chapitre 4, Peintures Italiennes en Dalmatie, souligne la présence de l'art italien sur le territoire de la Dalmatie, où il est abordé un certain nombre de détails techniques et la résistance des traditions artistiques du Quattrocento sur la rive orientale de l'Adriatique. L'examen des exemples individuels commence par les commandes passées par les diverses entités corporatives de Raguse. Le Chapitre 5, L'État de Raguse comme Mécène des Arts, est consacré au mécénat d’Etat. L'autre forme de mécénat, le parrainage des diverses confréries, est étudiée au chapitre 6 et le dernier chapitre, le Chapitre 7, Le Mécénat Privé à Raguse au XVIe Siècle, est consacré au mécénat privé. Le texte se termine par un résumé des exemples examinés et donne un aperçu du caractère des commandes ragusaines, présentant diverses conclusions tirées desdits exemples

  • Titre traduit

    Ragusan patronage of italian renaissance paintings


  • Résumé

    The text deals with Ragusan patronage of Italian renaissance art. The first chapter includes an outline of the chosen structure and format of this thesis and a short discussion of the various problems I encountered while researching the chosen subject. To understand the nature of sixteenth century artistic commissions in Ragusa, a look at the Ragusan political and economic situation, as well as the circumstances that influenced the Republic’s development, is necessary. Chapter 2: History of the Ragusan Republic outlines the various stages of its development. Chapter 3 Renaissance Art in Dubrovnik seeks to present the art found in the city trough an investigation of archival material. Chapter 4: Italian Paintings in Dalmatia, outlines the presence of Italian art on the territory of Dalmatia, touching on a number of technical details and on the endurance of the Quattrocento artistic traditions on the eastern shore of the Adriatic. The investigation of the individual cases starts with commissions made by the various Ragusan corporate entities. Chapter 5: The Ragusan State as Patron of the Arts is devoted to state sponsored patronage. The other form of corporate patronage, the patronage of various confraternities, is explored in Chapter 6 and the last chapter, Chapter 7: Private Patronage in Sixteenth Century Ragusa is devoted to private patronage. The text ends with a summary of the examined cases and outlines the character of Ragusan commissions, presenting various conclusions drawn from the examined case

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (451 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 272-314. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 496
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.