Réduction de la dimension multi-vue pour la biométrie multimodale

par Xuran Zhao

Thèse de doctorat en Signal et images

Sous la direction de Nicholas W. D. Evans et de Jean-Luc Dugelay.

Le président du jury était Fabio Roli.

Le jury était composé de Vincent Despiegel.

Les rapporteurs étaient John S. D. Mason, Christophe Rosenberger.


  • Résumé

    Dans la plupart des systèmes biométriques de l’état de l’art, les données biométrique sont souvent représentés par des vecteurs de grande dimensionalité. La dimensionnalité d'éléments biométriques génèrent un problème de malédiction de dimensionnalité. Dans la biométrie multimodale, différentes modalités biométriques peuvent former différents entrés des algorithmes de classification. La fusion des modalités reste un problème difficile et est généralement traitée de manière isolée à celui de dimensionalité élevée. Cette thèse aborde le problème de la dimensionnalité élevée et le problème de la fusion multimodale dans un cadre unifié. En vertu d'un paramètre biométrique multi-modale et les données non étiquetées abondantes données, nous cherchons à extraire des caractéristiques discriminatoires de multiples modalités d'une manière non supervisée. Les contributions de cette thèse sont les suivantes: Un état de l’art des algorithmes RMVD de l'état de l'art ; Un nouveau concept de RMVD: accord de la structure de données dans sous-espace; Trois nouveaux algorithmes de MVDR basée sur des définitions différentes de l’accord de la structure dans les sous-espace; L’application des algorithmes proposés à la classification semi-supervisée, la classification non supervisée, et les problèmes de récupération de données biométriques, en particulier dans un contexte de la reconnaissance de personne en audio et vidéo; L’application des algorithmes proposés à des problèmes plus larges de reconnaissance des formes pour les données non biométriques, tels que l'image et le regroupement de texte et la recherche.

  • Titre traduit

    Multi-view dimensionality reduction for multi-modal biometrics


  • Résumé

    Biometric data is often represented by high-dimensional feature vectors which contain significant inter-session variation. Discriminative dimensionality reduction techniques generally follow a supervised learning scheme. However, labelled training data is generally limited in quantity and often does not reliably represent the inter-session variation encountered in test data. This thesis proposes to use multi-view dimensionality reduction (MVDR) which aims to extract discriminative features in multi-modal biometric systems, where different modalities are regarded as different views of the same data. MVDR projections are trained on feature-feature pairs where label information is not required. Since unlabelled data is easier to acquire in large quantities, and because of the natural co-existence of multiple views in multi-modal biometric problems, discriminant, low-dimensional subspaces can be learnt using the proposed MVDR approaches in a largely unsupervised manner. According to different functionalities of biometric systems, namely, clustering, and retrieval, we propose three MVDR frameworks which meet the requirements for each functionality. The proposed approaches, however, share the same spirit: all methods aim to learn a projection for each view such that a certain form of agreement is attained in the subspaces across different views. The proposed MVDR frameworks can thus be unified into one general framework for multi-view dimensionality reduction through subspace agreement. We regard this novel concept of subspace agreement to be the primary contribution of this thesis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Télécom Paris. Bibliothèque scientifique et technique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.