Renaissance enfantine : La création arabe en littérature pour la jeunesse depuis 1967, reflet et projet des sociétés (Égypte, Liban, Syrie)

par Mathilde Chèvre

Thèse de doctorat en Mondes arabe, musulman et sémitique

Sous la direction de Richard Jacquemond.


  • Résumé

    Au lendemain de la défaite de 1967 appelée la naksa, une génération d’intellectuels syriens, égyptiens et libanais s’engagent dans l’écriture et l’illustration pour les enfants. Ce faisant ils se racontent et dessinent leur avenir idéalisé. La création arabe en littérature pour la jeunesse qui se développe dans les années 1970 est profondément animée par le souffle idéologique de son temps. Elle pose les jalons structurels, thématiques et graphiques qui inspirent la production contemporaine. Les auteurs, illustrateurs et éditeurs entendent parler à l’enfant arabe du monde dans lequel il grandit. Ils mènent une réflexion sur les thématiques, sur les niveaux de langue arabe, sur l’image figurative, ses héritages, sa structure et ses codes. Leur quête est littéraire, artistique et identitaire : ils sont les initiateurs d’une renaissance, une nahda pour les enfants. Ces questionnements sont les pierres d’angle de notre recherche. Celle-ci se concentre sur le mouvement avant-gardiste de création arabe en littérature pour la jeunesse des années 1970 à nos jours, elle ambitionne d’en étudier les rouages et les ouvrages, d’observer l’articulation entre l’œuvre, son intention, son mode de production et son message. Il s’agit d’une part d’archiver les mémoires et les histoires collectives et individuelles, d’élucider les héritages et les filiations de ces créateurs, de suivre l’évolution de leurs motivations idéologiques, artistiques, économiques. Il s’agit d’autre part de faire une lecture au plus prés de notre corpus, une étude de l’évolution des thématiques au fil du temps mais aussi une analyse des albums eux-mêmes, dans leur structure linguistique et graphique.

  • Titre traduit

    Children's nahda : Arab creation in children's literature since 1967 as a project of the societies (Egypt, Lebanon, Syria)


  • Résumé

    After the defeat of 1967, known as the naksa, a generation of Syrian, Egyptian and Lebanese intellectuals began writing and illustrating children's books. In doing so they gave form to an idealized future. Children's literature that developed in the Arab world during the 1970s was greatly influenced by the ideological climate of the time. It laid the structural, thematic and graphical foundations on which today's work is based. The goal of authors, illustrators and publishers was to produce works for Arab children which described the world in which they were growing up. Their work was centered on themes, on the different levels of Arabic, on the figurative image, its heritage, its structure and its codes and conventions. Their objective was literary, artistic, and a quest for cultural identity. They were the vanguard of a renaissance, a nahda for children.These questions form the basis of this research. It concentrates on the avant-guard movement in children's literature from the 1970s to the present day. It attempts to study the way it worked and what was published, to observe the connections between the work itself, its aims, the way it was produced and its message. The research involves, on the one hand, documenting recollections and stories, both collective and individual, tracing the heritage and interconnections among of those involved, to follow the development of their ideological, artistic and economic motivation. It will also involve a detailed study of illustrated books for children, an examination of the thematic evolution over time, as well as a semiological reading of the books themselves, with reference to their linguistic and graphic structure.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (346 f.-[89] p.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 326-339.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.