Etude expérimentale de l'écophysiologie et la dynamique de population de la scyphoméduse Pelagia noctiluca (Forskål, 1775) en Mer Ligure Nord Occidentale

par Martine Ferraris

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre et sciences de l'Univers

Sous la direction de Gabriel Gorsky et de Lars Stemmann.

Soutenue en 2012

à Paris 6 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse a pour objectif, en couplant observations in situ et expériences en laboratoire, de mieux comprendre l’écophysiologie et la dynamique de population de la scyphoméduse Pelagia noctiluca, méduse la plus abondante et urticante en Mer Méditerranée occidentale. Les observations in situ ont mis en évidence une présence constante de nuit, en surface et au large de P. Noctiluca, tandis que seuls des arrivages sporadiques sur les plages ont été confirmés par les surveillances côtières. La distribution de P. Noctiluca au large semble dépendre des caractéristiques hydrologiques du bassin ligure notamment de l’éloignement du Courant Nord par rapport à la côte. Sur le littoral, par contre, les régimes des vents et la conformation de la côte paraissent jouer le rôle principal. Les expériences en laboratoire ont permis de décrire et de quantifier les principales fonctions physiologiques de P. Noctiluca, menant à la réalisation d’un budget métabolique, en terme de carbone de cette espèce. Une extrême résistance aux conditions défavorables a été observée, ainsi qu’un très fort potentiel reproductif. P. Noctiluca peut survivre jusqu’à un mois à jeun, tout en continuant à pondre quotidiennement des milliers d’œufs par femelles. Le cycle de vie de P. Noctiluca a été réalisé pour la première fois en captivité, permettant d’observer que cette espèce peut vivre jusqu’à 1,5 an en restant sexuellement active au moins 6 mois. La constante présence de P. Noctiluca en Mer Ligure, associée à sa longévité, sa résistance aux conditions défavorable et sa remarquable capacité reproductive, expliquerait son potentiel à proliférer dans l’écosystème pélagique.

  • Titre traduit

    Experimental study of the ecophysiology and population dynamics of the scyphomedusa Pelagia noctiluca (Forskål, 1775) in the north western Ligurian Sea


  • Résumé

    The aim of this thesis is to couple in situ observations and laboratory experiments to better understand the ecophysiology and population dynamics of the stinging scyphomedusa Pelagia noctiluca, the most abundant jellyfish in the Western Mediterranean Sea. In situ observations have revealed a constant presence of P. Noctiluca offshore, at the sea surface, at night. Whereas, only sporadic arrivals have been recorded on the beaches, by coastal monitoring. The offshore distribution of P. Noctiluca seems to depend on the hydrological characteristics of the Ligurian basis, including the distance from the shore of the Northern Current. However inshore, wind patterns and costal topography seem to play a major role. Laboratory experiments have allowed us to describe and quantify the main physiological functions of P. Noctiluca, resulting in a carbon budget for this species. P. Noctiluca is robust under numerous adverse conditions, and has a very high reproductive potential. Starved P. Noctiluca can survive for one month, continuing to spawn daily, with thousands of eggs produced per female. The life cycle of P. Noctiluca has been observed for the first time in captivity. This allowed us to observe that this species can live up to 1. 5 years and stay sexually active for at least 6 months. The constant presence of P. Noctiluca in the Ligurian Sea, combined with its longevity, resistance to unfavourable conditions and its remarkable reproductive potential, could explain recurring proliferations in the pelagic ecosystem.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (307 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 211-232

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris6 2012 503
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.