Dynamique spatio-temporelle et environnement des sites néolithiques précéramiques de Syrie intérieure

par Marie-Laure Chambrade

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Hervé Richard et de Bernard Geyer.

Soutenue le 21-09-2012

à Besançon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Espaces, Temps, Sociétés (Besançon ; 1991-2016) , en partenariat avec Laboratoire chrono-environnement (Besançon) (laboratoire) et de Laboratoire Chrono-environnement (laboratoire) .


  • Résumé

    La Syrie intérieure est composée d’une mosaïque de milieux et de micromilieux dont les caractéristiques lithologiques, édaphiques et hydrologiques permettent de compenser l’aridité climatique, ou renforcent au contraire les contraintes imposées aux modes de vie et de subsistance, de nos jours comme par le passé. Cette étude multiscalaire – supra-régionale, régionale et microrégionale – de l’environnement des sites PPNA et PPNB (9 500-6 500 av. J.-C.) a permis de comprendre comment ont pu être opérés les choix d’implantation, définies les stratégies de subsistance et l’exploitation des ressources. Au-delà des critères évidents orientant les choix des lieux d’implantation, tel que l’accès à une ressource en eau, il a été démontré que les communautés néolithiques ont très tôt sélectionné des lieux d’installation bénéficiant de milieux propices aux pratiques agricoles et de terroirs complémentaires permettant de mettre en œuvre des stratégies culturales diversifiées. Leur capacité d’adaptation à un milieu contraignant, le développement progressif des activités agro-pastorales ainsi que leur maîtrise croissante de l’eau, leur ont permis de coloniser l’ensemble de la Syrie intérieure aux PPNB récent et final. Les prémices du nomadisme pastoral seraient nées dans ce contexte, et dès lors que l’élevage fut maîtrisé, d’une recherche par les groupes mobiles du mode de vie et de subsistance le plus adapté aux contraintes de la steppe. Cette étude a par ailleurs permis de tester à grande échelle – spatiale et temporelle – une méthode d’analyse microrégionale, s’inspirant de la démarche de type Site Exploitation Territory, et d’en faire l’analyse critique avec comme objectif l’élaboration ultérieure d’un modèle d’analyse plus abouti, si possible en concertation avec les spécialistes des disciplines concernées par ces problématiques

  • Titre traduit

    Spatio-temporal dynamics and environment of pre-pottery neolithic sites in arid Syria


  • Résumé

    Inland Syria is made up of an environment and microenvironment mosaic with specific lithological, edaphic and hydrological characteristics which compensate climatic aridity or, on the contrary, increase the pressure imposed on settlement and subsistence strategies, nowadays as in the past. This multiangelfish study – supra-regional, regional and microrégional – of PPNA and PPNB (9 500-6 500 BC) sites environment allowed to understand settlement choices, subsistence patters and resources exploitation. Beyond the obvious criteria that have oriented the choices of settlement places, like the access to a water resource, it was demonstrated that the Neolithic communities have early selected settlement places with environment suitable for crop processing and complementary land to conduct varied farming strategies. Their adaptability to a restrictive environment, the progressive development of agro-pastoral activities and also their increasingly water controlling, allowed them to colonize the whole inland Syria during recent and final PPNB. The beginnings of pastoral nomadism could have emerged in this context, since the husbandry is well controlled, from the research by mobile groups of the best adapted settlement and subsistence pattern to the steppe pressure. In addition, this study has allowed us to carry out a large scale test – spatial and temporal – of a microrégional analysis method, based on a Site Exploitation Territory approach, in order to elaborate in the future a complete analysis model, in collaboration with the specialists involve in those kind of study


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (694, 199 p.)
  • Annexes : Bibliogr. pp. 629-691

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2012.013.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2012.013.2
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.