Etude du psychisme archaïque

par Jean-Jacques Walter

Thèse de doctorat en Psychologie clinique

Sous la direction de Dominique Cupa.

Soutenue en 2011

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette thèse vise à décrire le développement psychique de l’humanité, dans le temps long, en identifiant un certain nombre d’étapes datables et documentables. Une nouvelle méthode, fondée sur les mythes, a été développée pour étudier le passé de l’humanité et retrouver la structure psychique prévalant il y a 50, 100, 200 millénaires. Neuf procédés de datations sont utilisés. Le plus simple utilise des migrations: un mythe présent en Amérique centrale et en Sibérie date d’avant la migration qui a peuplé les Amériques il y a 15 millénaires. Les divers procédés utilisés permettent des datations sur 200 millénaires. Les mythes sont souvent des descriptions métaphoriques de rites, lesquels sont des passages à l’acte symboliques de pulsions réprimées. La démarche globale consiste à retrouver les mythes des 200 derniers millénaires dans leur forme initiale au moyen de comparaisons multiples entre des mythes archaïques, les dater, retrouver les rites et leur sens à partir des mythes, identifier les pulsions à l’œuvre, et reconstituer l’histoire du psychisme humain. Il n’y a que trois pratiques rituelles fondamentales, le sacrifice, la hiérogamie, la possession. Ces trois rites, ou leurs équivalents symboliques, s’organisent en six complexes, formés chacun de variantes rituelles proches, et de mythes expliquant le sens des rites. Ces complexes se succèdent dans le temps. Chacun fut pratiqués par l’ensemble des humains durant quelques dizaines de millénaires, puis s’est transformé de façon graduelle en le suivant. La pratique des rites dans le temps long semble avoir changé la structure psychique en faisant croître l’intensité de la pulsion de mort.

  • Titre traduit

    Study of archaic psyche


  • Résumé

    This thesis aims at describing the psychic development of humanity, in the long term, by identifying several datable and documentable stages. A new method, which is founded on myths, has been devised to study the past of humanity and discover the psychic structure 50, 100, 200 millenniums ago. Nine different methods for dating have been devised; the most obvious uses migrations: a myth found in Central America and in Siberia dates from before the migration that populated the Americas, in 15,000 BP. These various methods enable a dating that spans 200,000 years. The myths often describe metaphorically the ritual practices and explain their meanings. Ritual practices are symbolic acting out of repressed instincts. The overall methodology recovers the myths of the last 200,000 years in their initial form through multiple comparisons between archaic myths, dates them, recovers the rites from the myths, identifies the psychic instincts at work and reconstructs the history of human psyche. There are only three basic ritual practices, sacrifice, hierogamy and possession. These three rites, or their symbolic equivalents, are organized in six complexes, each formed of closely related ritual variants, and myths explaining the meaning of the rites. These complexes progress throughout the course of time. Each was practiced by the whole humanity during tens of millenniums, then transformed progressively into the next one. The practice of the rites seems to have caused a long term rise of the death instinct intensity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (482 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.476-482

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T11 PA10-055
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.