Modification interactive de formes en réalité virtuelle : application à la conception d'un produit

par Vincent Meyrueis

Thèse de doctorat en Informatique temps réel, robotique, automatique

Sous la direction de Philippe Fuchs.

Soutenue en 2011

à Paris, ENMP .


  • Résumé

    Ces travaux se placent dans le cadre de l'utilisation de la réalité virtuelle pour la conception et le développement de produits. Les revues d'intégration virtuelles utilisées, au niveau industriel, sont actuellement limitées à la revue de projet statique, sans possibilité de modification de la conception initiale. Nous proposons une méthode destinée à la revue de projet virtuelle, dont le but est de permettre à l'utilisateur de modifier le plus naturellement possible la maquette numérique depuis l'environnement virtuel. Cette méthode appelée D3 est basée sur trois étapes : une étape de sélection par dessin, une étape de déformation par manipulation de la zone sélectionnée et une étape de reprise qui permet aux ingénieurs de reprendre les modifications. Afin que la méthode soit un support de communication, elle se doit d'être simple, intuitive et utilisable par tous. Une expérimentation a été menée dans le but d'évaluer la méthode au niveau de la facilité d'apprentissage et des erreurs commises par les sujets lors d'une tâche de modification. Enfin, dans le but de faciliter le travail de reprise, cette méthode offre plusieurs moyens permettant aux ingénieurs de répliquer les modifications sur la maquette CAO.

  • Titre traduit

    Interactive shape modifications in virtual reality : applications to product design


  • Résumé

    The context of this research is the use of virtual reality for product design and development. At the industrial level, the virtual integration reviews are currently limited to static project review, with no possibility of changing the original design. In this work, we present a new method for virtual design review, which aims to enable the user to modify, as naturally as possible, the digital model inside the virtual environment. This method, called D3, is based on three steps: a selection step by drawing, a deformation step by manipulating the selected area and a final refining step that allows engineers to adjust the modifications. For the method to be a means of communication, it has to be simple, intuitive and usable by all project actors. An experiment was performed to evaluate the method in terms of learning curve and errors performed by subjects in a modification task. Finally, in order to facilitate the refining step, this method offers several ways for engineers to reflect the modifications on the CAD model.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (200 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 162-169

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMP 160.455 CCL TH 1292
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EMP 160.456 CCL TH 1292
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.