Le politique entre guerre et théologie : la révision du marxisme et l'ombre de Carl Schmitt

par Édouard Jourdain

Thèse de doctorat en Études politiques

Sous la direction de Pierre Bouretz.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Depuis quelques décennies, l'œuvre de Carl Schmitt revient sur le devant de la scène en théorie politique, occasionnant de nombreuses controverses. L'actualité de ces vingt dernières années a largement contribué à de nouvelles confrontations avec ses thèses, qu'il s'agisse de la chute du mur de Berlin ou des attentats du 11 septembre. En effet, la fin de l'URSS et le triomphe de la démocratie libérale, mais aussi ce que l'on a appelé à tort ou à raison le retour du religieux, reconfigurent la vision moderne des conflits et renvoient aux idées force développées par Carl Schmitt: le problème théologico-politique et l'opposition de la démocratie et du libéralisme, ou encore la question de la guerre juste et le problème du terrorisme via sa théorie du partisan. Autant de sujets réinvestis par des philosophes contemporains, comme Giorgio Agamben, Antonio Negri, Jacques Derrida, Etienne Balibar, Slavoj Zizek ou encore Chantal Mouffe et Ernesto Laclau pour repenser le politique. Se pose alors la question de savoir en quoi la mobilisation de l'œuvre de Carl Schmitt par ces auteurs leur permet de réviser le marxisme, ce aux dépens de celle de Proudhon qui pourtant a pensé ces problématiques, prises de nouveau au sérieux.

  • Titre traduit

    The political between war and theology : Marxism reevaluation and Carl Schmitt's shadow


  • Résumé

    The last two decades have brought Carl Schmitt's work back in the spotlight as fas as political theory is concerned, not without controversy. Events of the last twenty years, like the fall of Berlin wall or the 9/11 attacks, have led to new debates regarding his theories. Indeed, the end of the USSR and the triumph of liberal democracy, but also the return of the so-called "religious phenomena", give a birth to a new vision of modern conflicts recalling Carl Schmitt's main ideas: political theology, opposition between democracy and liberalism, the theory of fair wars, as well as terrorism via his partisan theory. Those subjects that have been dealt with contemporary philosophers, like Giorgio Agamben, Antonio Negri, Jacques Derrida, Etienne Balibar, Slavoj Zizek or Chantal Mouffe and Ernesto Laclau to rethink politics. What is examined here are the terms in which these autors use Carl Schmitt's theories to revise Marxism, regardless Proudhon 's theories, event thought they revolved around these rediscovered problematics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (434 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 426-435. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-84

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 11/EHES/0084
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.