Des hétérosexuels professionnels : genre, sexualité et division du travail dans la pornographie française (1975-2010)

par Mathieu Trachman

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Éric Fassin.

Soutenue en 2011

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette enquête sur le travail pornographique en France depuis 1975 a pour objectif de restituer les logiques de genre et de sexualité qui sous-tendent son fonctionnement et, dans le cas de la pornographie hétérosexuelle, la division professionnelle, sexuée et sexuelle du travail qui en résulte. En se situant sur un marché des fantasmes, les pornographes se distinguent des amateurs et se donnent pour tâche de mettre en images les désirs masculins. Cette constitution marchande de l'activité ne doit pas occulter l'économie sexuelle du travail pornographique : le métier permet l'acquisition d'un capital sexuel autant qu'économique ; les actrices sont les biens de valeurs échangés entre les pornographes. Si la pornographie se définit comme une profession masculine et hétérosexuelle, l'enquête montre que les actrices acquièrent et revendiquent les savoir-faire mobilisés dans la réalisation d'un film, et que les pornographes entretiennent un rapport ambivalent avec l'homosexualité masculine. Le travail pornographique explicite finalement les contradictions de l'hétérosexualité, mode de catégorisation qui suppose une mise en ordre des rôles sexuels des femmes et des hommes et qui n'empêche pas l'expression d'un désir homosocial.

  • Titre traduit

    Professional heterosexuals : Gender, Sexuality and Division of Labor in French Pornography (1975-2010)


  • Résumé

    This study aims at uncovering the gender and sexuality logics underlying pornographic work in France since 1975. Focusing on heterosexual pornography, the author shows how these logics result in a sex and sexuality-based division of labor. Operating as entrepreneurs on a fantasies market, « professional » pornographers distance themselves from « amateurs » and undertake to capture male desires into moving pictures. However, a strictly business approach to pornographic work tends to eclipse its sexual economy. Focusing on the latter, the study shows that the pornographer's profession is about accumulating sexual as much as economic capital and that actresses are the goods exchanged by pornographers. Furthermore, while pornography is defined as male and heterosexual, the study shows that actresses develop and claim an expertise in the direction of porn movies and that pornographers are ambivalent about male homosexuality. Finally, pornographic work exposes the contradictions of heterosexuality as a mode of categorization that implies an ordering of men and women sex roles and does not prevent the expression of homosocial desire.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (658 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 584-620. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2011-52

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.