Le secteur français des jeux d’argent à l’heure numérique : émergence et transformation d’un marché contesté

par Marie Trespeuch

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Pierre-Paul Zalio.

Le président du jury était Alexandre Mallard.

Le jury était composé de Christian Bessy.

Les rapporteurs étaient Patrice Flichy, Philippe Steiner.


  • Résumé

    Historiquement, la Française des Jeux, les casinos terrestres et le PMU bénéficient en France de droits exclusifs pour exploiter les jeux de pur hasard, les pronostics sur les événements sportifs et sur les courses hippiques. Cette thèse en sociologie économique s’intéresse à la fois aux justifications morales, sociales et fiscales ayant conduit à cette structuration monopolistique du marché (partie 1), mais aussi aux transformations induites par l’arrivée du jeu sur Internet (partie 2). Nous montrons ainsi que de nouveaux entrepreneurs en ligne apparaissent dans les années 1990 et viennent contester les équilibres instables construits au XXè siècle. S’appuyant sur le Traité européen, ces acteurs posent la question de la légitimité des droits exclusifs détenus par les opérateurs historiques, en charge alors de revoir leurs stratégies pour conserver leur position dominante. La libéralisation du secteur des jeux en ligne en mai 2010, traitée dans la dernière partie, est intervenue après une période de vives critiques du rôle de l’Etat français dans la gestion du secteur (par les opérateurs en ligne, la Commission européenne, certains acteurs de santé publique…), et est donc le fruit de ces évolutions technologiques, juridiques, économiques et des représentations nourries à l’égard des jeux d’argent, dont nous tentons de restituer les interactions pour répondre finalement à deux questions structurantes :- La libéralisation du marché est-elle synonyme d’un affaiblissement des règles (juridiques et morales) qui organisent le marché ?- Quelle place donner à l’innovation technologique dans la transformation du marché français des jeux d’argent ?

  • Titre traduit

    The French gambling industry in the digital age : emergence and transformation of a questionable market


  • Résumé

    Historically in France, PMU (Pari Mutuel Urbain), the casinos and Française des Jeux have exclusive rights to operate gambling and betting on horse racing and sports events. This dissertation thesis deals with both the moral justifications, the social structure and the fiscal devices that led to monopolies (part 1), but also with changes brought about by the arrival of Internet gambling (part 2). We show that some web entrepreneurs appeared in the 1990’s, have gradually contested the unstable equilibria constructed in the twentieth century. Building on the European Treaty, these actors have raised the question of the legitimacy of exclusive rights held by the incumbents, whom have had therefore to review their strategies to maintain their dominant position. The liberalization of the french online gambling sector in May 2010 - treated in the last part - came after a period of criticism of the role of the French state in managing the sector (by online challengers, the European Commission, public health concerned actors ...) and is the result of technological, legal and economic evolutions but also of a transformation of representations in respect of gambling. The dissertation tries to enlighten all these complex interactions to finally answer two main questions :- Market liberalization is it synonymous with a weakening of legal and moral rules that organize the market?- What role has played technology innovation in the transformation of the French gambling market?


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.