Changement institutionnel et régionalisme en Amérique Latine : la construction du parlement du Mercosur

par Clarissa Franzoi Dri

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Antoine Roger et de Olivier Costa.

Le président du jury était Olivier Dabène.

Le jury était composé de Olivier Dabène, Sylvain Brouard.

Les rapporteurs étaient Renaud Dehousse, Berthold Rittberger.


  • Résumé

    Les relations internationales sont aujourd’hui confrontées à un mouvement en faveur dela démocratisation de leurs espaces décisionnels. Les parlementaires deviennentprogressivement des acteurs clés dans ce scénario, organisant des forums transnationauxde délibération qui prétendent influencer l’action gouvernementale dans diversdomaines. Ce phénomène touche aussi les intégrations régionales, dont l’Unioneuropéenne et son parlement co-législateur constituent le cas le plus remarquable. Àl’inverse, en Amérique latine, la tradition présidentialiste et le caractèreintergouvernemental des initiatives régionales ont toujours confiné les parlementaires àun rôle secondaire. Pourtant, contre toute attente, un parlement a été créé au sein duMercosur en 2006. Comment expliquer un tel choix institutionnel ? Cette thèse sepropose d’analyser les raisons de la création du Parlement du Mercosur (Parlasur) audelàdes discours officiels. Pour ce faire, on mobilise l’ensemble théorique des « troisi », selon lequel des déterminants découlant des institutions, des intérêts et des idéesjouent un rôle conjoint dans l’action politique. Ces facteurs sont mis en perspective àl’aide des théories de l’action publique, qui soulignent le rôle de la temporalité, descoalitions de cause et de l’inspiration des modèles déjà existants dans le changementinstitutionnel. Ce cadre théorique est ensuite appliqué à l’examen des quatre périodesfondamentales de la construction du Parlasur : le développement institutionnel del’ancienne Commission parlementaire conjointe ; la montée en puissance des relationsentre le Mercosur et l’Union européenne et le transfert de mécanismes d’intégration ; lemoment critique correspondant à la confrontation de la Zone de libre-échange desAmériques aux nouvelles idéologies gouvernantes ; enfin, la difficileinstitutionnalisation du nouveau parlement. Cette analyse chrono-thématique estorientée empiriquement par l’objectif de tracer le parcours des variables explicativesdans le processus institutionnel, sur la base d’entretiens semi-directifs et d’observationsconduites au Mercosur et en Europe.

  • Titre traduit

    Institutional change and regionalism in Latin America : the construction of the Mercosur Parliament


  • Résumé

    Recently, some movements have been calling for the democratization of decisionmakingspaces in international relations. Members of parliament have progressivelybecome key actors in this scenario, organizing transnational deliberative forumsintended to influence several domains of governmental action. This is also occurring atthe regional integration level, with the European Union and its co-legislative parliamentas the most prominent examples. In Latin America, on the other hand, the presidentialtradition and intergovernmental character of regional initiatives have always relegatedmembers of parliament to a secondary position. However, against all expectations, aparliament was created in Mercosur in 2006. How can this institutional choice beexplained? This dissertation aims to analyze the reasons for the creation of the MercosurParliament (Parlasur) beyond the official discourse. In order to do so, it explores thecombination of institutions, interests and ideas in determining political action. Thesefactors are contextualized through policy process theories, which underline the role oftiming, advocacy coalitions and inspiration in existing models in institutional change.This theoretical framework is then applied to the study of the four fundamental stages ofthe Parlasur building: the institutional development of the former ParliamentaryCommission; the relations between the Mercosur and the European Union and thetransfer of integration mechanisms; the critical moment when the Free Trade Area ofthe Americas was confronted by the new governmental ideologies; and the difficultinstitutionalization process that is being faced by the new parliament. This chronothematicanalysis is intended to trace the path of explanatory variables in thisinstitutional result, based on semi-structured interviews and observations carried out inMercosur as well as in the European Union.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (461 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 373-408.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.