L' écriture des programmes d'histoire en France (1944-2010) : sociologie historique d'un instrument d'une politique éducative

par Patricia Legris

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Yves Déloye et de Brigitte Gaïti.

Soutenue en 2010

à Paris 1 .


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à l'étude du processus d'élaboration des programmes d'histoire dans le second degré en France depuis la Libération. Le circuit d'écriture des curricula prescrits s'ouvre tout au long de la période retenue. Alors que la production de cet instrument d'une politique éducative se fait jusque dans les années 1960 essentiellement en cogestion entre l'Inspection générale et la SPHG, association de spécialistes, les circuits d'écriture suivants, dont les configurations sont variables, intègrent d'autres acteurs (didacticiens, historiens universitaires, groupes mémoriels, politiques, etc. ). Cette ouverture du circuit s'accompagne de changements à la fois dans les contenus des curricula et dans la conception de la citoyenneté promue par cet enseignement. L'étude des circuits d'écriture des programmes scolaires est donc à intégrer dans celle des politiques éducatives (touchant à l'histoire) ainsi que dans celle d'autres politiques publiques.

  • Titre traduit

    Writing history curricula in France (1944-2010) : Historical sociology of an educative political tool


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

L' écriture des programmes d'histoire en France (1944-2010) : sociologie historique d'un instrument d'une politique éducative

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (634 p., 134 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 29-134

Où se trouve cette thèse ?