Intégration économique de la Roumanie à l'Union européenne : commerce et investissement

par Anamaria Şova

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Gérard Duchêne.

Soutenue en 2010

à Paris 1 .


  • Résumé

    L’élargissement de l’Union européenne (UE) à 27 états, proposé au cours des années quatre-vingt-dix, est un processus sans précédent en ce qui concerne le nombre de pays et les changements qui les implique, représentant ainsi, un défi tant pour les pays membres de l’UE que pour les pays d’Europe centrale et orientale (PECO). Cet élargissement n’est pas un processus simple en raison d’écarts de richesse beaucoup plus marqués et du processus difficile de transition vers l’économie de marché. Dans ce contexte, l'objectif de cette thèse est de procéder à une analyse directe de l'intégration économique de la Roumanie à l'UE. Des éléments de réponse à ce sujet sont fournis dans notre travail théorique et empirique qui repose sur trois champs d'analyse: l'intégration économique, le commerce international et l'investissement direct étranger. En d'autres termes, nous cherchons à déterminer les liens entre l'intégration, la spécialisation (qui met en évidence la performance commerciale) et la localisation des firmes multinationales par l'intermédiaire des investissements directs étrangers, qui sont principalement responsables du scénario de l'intégration européenne de la Roumanie. Leur étude permet d'acquérir une vision globale des mécanismes d'intégration de l'économie roumaine dans l'économie européenne. Après la présentation d'un corpus théorique concernant les théories de l'intégration régionale, du commerce international et des investissements directs étrangers nous réalisons une confrontation des prédictions théoriques aux réalités empiriques, en analysant les mécanismes de l'intégration de la Roumanie à l'UE. L'équation de gravité constitue l'outil le mieux approprié à notre démarche empirique, en raison notamment de sa robustesse mise en évidence par ses fondements théoriques. Enfin, toutes nos analyses vont dans le même sens. La Roumanie est déjà fortement intégrée dans le commerce européen et engagée dans la spécialisation régionale et la division européenne des processus de production, organisée notamment par les firmes multinationales de l'Union Européenne. Néanmoins, le scénario d'intégration basé sur une division de la chaîne des valeurs et sur une spécialisation de faible qualité ne favorise pas l'amélioration du niveau de rattrapage économique et par conséquent, de convergence des pays. Le rattrapage économique de la Roumanie demeure un processus difficile. D'ailleurs, la pleine réussite de ce processus exigeant de convergence, englobant les aspects nominaux, réels et structurels, est une condition nécessaire pour le succès de l'intégration de la Roumanie à l'UE.

  • Titre traduit

    Economic integration of Roumania to European Union : trade and investment


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xxii-279 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 236-253

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : E 10 : 79
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.