Wittgenstein et la métaphysique

par Eric Lemaire

Thèse de doctorat en Epistémologie, histoire des sciences et techniques

Sous la direction de Roger Pouivet et de Dominique Flament.

Soutenue en 2009

à Paris 7 .


  • Résumé

    Le second Wittgenstein fut l'un des penseurs les plus importants dans l'histoire de la philosophie analytique. Il est connu, notamment, pour sa conception provocante de la philosophie au coeur de la laquelle se trouve l'idée que les propositions métaphysiques - et plus généralement philosophiques - sont dépourvues de sens. Ainsi comprise, la philosophie a pour principal objectif d'éliminer les propositions métaphysiques, en montrant que les problèmes auxquels elles tentent de répondre ne sont que des pseudo problèmes. De nombreux commentateurs de Wittgenstein estiment non seulement que cette conception de la philosophie concerne toute forme de métaphysique mais qu'elle est vraie. Dans le même temps, au sein de la tradition analytique, nous assistons à un renouveau de la métaphysique. Ce contexte historique soulève une question : Le second Wittgenstein a-t-il réellement montré que la métaphysique est illégitime ? Notre principal objectif est de montrer que ce n'est pas le cas. Au contraire, le second Wittgenstein peut être compris comme un métaphysicien du sens commun, comme un philosophe qui nous donne des outils, des idées et une méthode pour repenser l'entreprise métaphysique et défendre sa légitimité.

  • Titre traduit

    Wittgenstein and metaphysics


  • Résumé

    The second Wittgenstein was one of the most important thinkers in the history of analytic philosophy. He is known for his provocative conception of philosophy according to which metaphysical propositions - and more generally philosophical propositions - are nonsensical. Thus understood, the main task of philosophy is to eliminate these propositions and to show that metaphysical problems are pseudo-problems. Many commentators of the second Wittgenstein's works assume that this conception affects any form of metaphysics and that he showed the illegitimacy of any metaphysics. In the meanwhile metaphysics renewed in the analytic tradition. In such a context a question raises: Did the second Wittgenstein really undermine the legitimacy of metaphysics? Our main aim here is to show that he did not. On the contrary, the second Wittgenstein can be understood as a common sense metaphysician, that is as a philosopher who gives us tools, ideas, and a method to rethink the metaphysical enterprise. Hence, he does offer us means to defend the legitimacy of metaphysics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (402 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 350 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Cité - BU des Grands Moulins (Paris). Direction générale déléguée aux bibliothèques et musées. Bibliothèque universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2009) 081

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11835
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.