L'architecture coloniale italienne en Libye : les doctrines, les programmes, les pratiques (1930-1940)

par Riccardo Forte

Thèse de doctorat en Histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Gérard Monnier.

Soutenue en 2008

à Paris 1 .


  • Résumé

    L'architecture moderne en Libye naît au début des années 30 du XXè siècle, lorsque les avant-gardes du rationalisme italien mettent au point les fondements doctrinaux d'une nouvelle discipline architecturale coloniale, les villes de Tripoli et Benghazi étant le laboratoire expérimental de ce processus. La modernisation du "Quatrième Rivage", qui démarre en 1934 sous l 'impulsion du gouverneur Italo Balbo, est la caisse de résonance propagandiste d'un projet urbain et social titanesque fonde sur la création d'une architecture rationnelle qui emploie les matériaux et les techniques d'innovation. Entre 1930 et 1934, la mystique du retour a l'"esprit latin éternel" affirme la vision identitaire d'une architecture méditerranéenne qui aspire au rôle de primauté sur la culture mode me européenne. La conquête de l'Empire en 1936 sanctionne l'affermissement d'une démarche totalitaire, qui impose un langage architectural forge ,sur la mythologie de la romanité et sur le monumentalisme licteur.

  • Titre traduit

    Italian colonial architecture in Libya : the doctrines, programmes, practices (1930-1940)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (508-cxviii f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 354-427

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 08 : 137
  • Bibliothèque : Centre d'histoire sociale du 20e siècle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 1458 FOR

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11319
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3909
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.