Besoins protéiques et énergétiques du veau de boucherie male de race Prim’Holstein

par Etienne Labussière

Thèse de doctorat en Biologie et agronomie

Sous la direction de Jean Noblet.

Soutenue en 2008

à Rennes, Agrocampus Ouest .


  • Résumé

    Les connaissances sur les besoins en protéines et en énergie des veaux de boucherie ont majoritairement été élaborées dans les années 1980. Depuis la parution de ces références, la production de veaux a connu des évolutions majeures caractérisées notamment par un allongement de la durée d’élevage associée à une augmentation du poids vif à l’abattage et l’introduction d’une part croissance d’aliment solide dans les rations des veaux. De plus, les modèles utilisés pour la détermination des besoins nutritionnels sont critiquables sur les plans physiologique et statistique. Les objectifs de cette thèse ont été de déterminer les besoins en protéines et en énergie des veaux de boucherie, leur équilibre et leur évolution au cours de la période d’élevage et de caractériser la croissance des veaux de boucherie en fonction des caractéristiques de l’ingéré. L’influence de l’ingestion d’aliment solide sur la détermination de ces besoins a également été abordée. Le travail expérimental a consisté en la réalisation de trois essais faisant varier la teneur en protéines ou le niveau d’apport de l’aliment d’allaitement ou le niveau d’introduction et la nature de l’aliment solide. Les réponses des veaux de boucherie ont été caractérisée par la méthode des bilans en protéines et en énergie et la décomposition de la production de chaleur en chambre. Au cours des trois essais, 116 (48 +’_ + 20) bilans nutritionnels, complétés de mesures de production de chaleur au jeûne ont été réalisés chez des veaux mâles, de race Prim’Holstein dont le poids vif a varié de 60 à 265 kg. Les résultats indiquent que l’efficacité d’utilisation de l’azote digestible diminue lorsque les animaux vieillissent. De plus, le besoin protéique des veaux de plus de 250 kg est plus faible que celui estimé par les recommandations nutritionnelles. En outre, le coefficient du poids métabolique le plus adapté au veau de boucherie est 0,85 et diffère de l’exposant 0,75 traditionnellement employé. Le besoin énergétique d’entretien augmente avec l’ingestion d’énergie métabolisable (+0,29 kJ/kg PV0 0,75/j. ).


  • Résumé

    Knowledge on protein and energy requirements of veal calves has been mainly established in the 1980’s. Since this decade, the veal calf industry has deeply evolved in connection with a greater B< at slaughter associated with greater duration of rearing and inclusion of increasing amounts of sooolid feed in veal calf rations. Additionally, nutritional requirements were determined from models which were physiologically and statistically inadequate. The objectives of the present thesis were 1/ to determine protein and anergy requirements of veal calves and their equilibrium in the diet as the calf gets older and 2/to evaluate growth response of the calf to the diet characteristics. The effect of introducing solid feed on these requirements has also been evaluated. Three trials have been conducted involving variation of protein content of the milk replacer, feed allowance of the milk replacer, or level of inclusion and composition of the solid feed. Responses of veal calves were evaluated from their protein and energy balance and the measurements of the components of heat production in respiration chambers. In total, 116 (48 + 48 + 20) nutritional balances were performed in male Prim’Holstein veal calves whose BW ranged from 60 to 265 kg. Our results indicate that the requirements of calves heavier than 200 kg were lower than estimates from nutrional older in connection with increasing glucose and urea excreteion in the urine. The bet suitable exponent for calculating metabolic body weight is 0,85, which differs from the traditionnaly used 0,75 exponent. Maintenance energy metabolism increase when feed intake increases (+0. 29 kJ per additional KJ ME intake) and is greater (350 kJ/kg B0. 85/d for a mean feed intake) than the (constant) maintenance requirement calculated from nutrional recommendations (418 kJ/kg BW0. 75/d).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 184-201 p.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : AGROCAMPUS OUEST. Bibliothèque Générale de Rennes.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : A 60
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.