High-resolution solid-state NMR of paramagnetic molecules

par Gwendal Kervern

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Lyndon Emsley.

  • Titre traduit

    RMN haute résolution de molécules paramagnétiques à l'état solide


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la RMN haute résolution de composés paramagnétiques solides. Elle présente de nouvelles méthodes permettant d'obtenir de tels spectres, ainsi que l'exploitation des spectres ainsi obtenus pour la caractérisation structurale de complexes paramagnétiques. Nous avons dans un premier temps développé des méthodes qui permettent de surmonter les difficultés liées au paramagnétisme. Ces méthodes inclues du transfert d'aimantation par recouplage dipolaire, l'adaptation d'impulsions adiabatiques pour les solides en rotation à très haute vitesse et la compréhension des phénomènes mis en cause dans leur efficacité. Nous présentons ensuite l'exploitation des données ainsi obtenues. Notamment pour la caractérisation de la structure électronique d'un catalyseur à base de fer à haut spin, la démonstration de l'absence de relaxation dite "de Curie" dans les solides ainsi que le développement d'un nouvel outil de cristallographie par RMN de poudres.


  • Résumé

    This thesis is about high-resolution solid-state NMR of paramagnetic molecules. It exposes new methods to obtain high-resolution NMR spectra of paramagnetic solids. These methods gave us access to the structural information born by the electronic paramagnetism. In the first part, we propose new tools to overcome the difficulties associated with NMR of paramagnetic solids. These methods include proton to carbon magnetization transfer via dipolar recoupling, the use of adiabatic pulses with paramagnetic solids rotating at high MAS speeds, the development of a theory for a better understanding of the physics of such pulses. The second part exposes the interpretation of the high quality spectra obtained throught those methods. We characterized the electronic structure of high-spin iron (II) catalyst, we tackled the absence of the so-called "Curie relaxation" mechanism in the solid-state an we developed a new tool for crystallography thanks to proton NMR of paramagnetic powedrs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (155 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-155

Où se trouve cette thèse\u00a0?