L’organisation des dynamiques de services professionnels : Logique de rationalisation, cadre de gestion et formes de collégialité. A partir d’une recherche-intervention dans un cabinet de conseil et d’expertise

par Sébastien Gand

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jean-Claude Sardas et de Philippe Lefebvre.

Soutenue en 2008

à Paris, ENMP .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l’étude des rationalisations contemporaines des Entreprises de Services Professionnels (ESP). L’étude du phénomène s’appuie sur une recherche intervention menée durant trois ans au sein d’un cabinet d’expertise et de conseil auprès des comités d’entreprise qui a la particularité de fonctionner de manière démocratique (le cabinet X). Dans un contexte de transformation profonde de son activité, le cabinet X est confronté à une crise dont l’origine se trouve dans les limites de l’autonomie traditionnelle des consultants – l’« artisanat intellectuel ». La première partie construit des cadres d’analyses issus d’une revue de littérature dans les champs de la sociologie des professions et des travaux en économie et gestion des services professionnels. Il est montré que si la crise de l’artisanat intellectuel n’est pas un phénomène nouveau, les voies de rationalisation présentes dans la littérature ne dessinent pas de logique de rationalisation univoque et complète. Ceci conduit alors à ré-ouvrir la problématique des voies de rationalisation possibles pour dépasser les limites de l’artisanat intellectuel. Dans une seconde partie, la problématique est instruite à partir du cas du cabinet X. En nous appuyant sur une mise en perspective historique et les travaux de recherche intervention, un diagnostic est porté et une voie de rationalisation est conçue : elle nécessite la gestion coordonnée des parcours des consultants, des savoirs et de la stratégie. Elle constitue un cadre de gestion et des éléments de mise en œuvre sont également décrits dans cette partie. Dans une troisième partie, une montée en généralité permet de décrire l’évolution du cabinet X comme la rationalisation couplée de l’organisation des « opérations », ce qui est appelé un « régime d’activité » et de la gouvernance de l’ESP, ce qui est appelé un « régime de collégialité ». Cette partie s’attarde également sur la gestion des entreprises démocratiques et explore la portée heuristique des cadres théoriques développés à partir du cas de recherche intervention.

  • Titre traduit

    Organizing professional services’ dynamics : Logics of rationalization, management framework and forms of collegiality. From a collaborative research with a consulting firm


  • Résumé

    This thesis addresses the issue of contemporary rationalizations of Professional Service Firms (PSF). The study of this phenomenon rests upon a three-year collaborative research in an consulting firm to works councils which functions democratically (Cabinet X). In a context of deep transformation of its activity, the Cabinet X is confronted to a crisis whom origin lies in the limits of consultants’ traditional autonomy – i. E. “intellectual craftship”. The first part build up analytical frameworks from a literature review in the sociology of professions and economy and management of professional services. This part aims to show that, if the “intellectual craftship” crisis is not a new phenomenon per se, the ways of rationalizing do not draw a “one best ways” or fully-fledged approaches. This justifies the re-opening of the issue of finding ways to overcome the limits of intellectual craftship. In a second part, the problematics is treated from the case-study of the Cabinet X. Resting on an historical perspective and the collaborative research, a diagnosis is made and a way of rationalizing is designed : it requires the coordinated management of consultants’ carreers, knowledge and strategy. It represents a management framework and implementation elements are then given in this part. In a third part, a rise in generality allows to describe the evolution of Cabinet X as the coupled rationalization of both the “operations” organizing, what is called a “regime of activity”, and the ESP governance, what is called a “regime of collegiality”. This part also provide a specific focus on the management of democratic firms and explores the heuristic value of the theoretical frameworks which have been developed previously.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (320 p.)
  • Annexes : Bibliographie 254 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMP 160.026 CCL TH 1231
  • Bibliothèque : Mines ParisTech.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EMP 160.027 CCL TH 1231
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 08/ENMP/1568
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : GM1671-2008-3
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.