Les droits de la femme à la frontière du droit international et du droit interne inspiré de l'islam : le cas des pays arabes

par Imad Khillo

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de André Roux.

Soutenue en 2008

à Aix-Marseille 3 .


  • Résumé

    Depuis la deuxième moitié du XXe siècle, l’attention internationale se tourne de plus en plus vers la condition problématique et stagnante de la femme dans les pays arabes qui est devenu un des enjeux politiques et juridiques de premier ordre. En dépit de signes de progrès réalisés dans ces pays en faveur de l’émancipation de la femme, ils demeurent en bas de l’échelle sur le plan international en ce qui concerne l’application du principe de la non-discrimination à l’égard des femmes. Dès lors, il s’agit principalement d’appréhender les leviers réels d’une telle détérioration de la condition de la femme et de s’interroger, d’une part, sur l’attitude de ces pays face à une conception universaliste des droits de la femme, conception qui est considérée parfois comme une vraie menace identitaire et culturelle et, d’autre part, sur le régionalisme normatif de ces pays et leurs tentatives de donner une nouvelle conception aux droits de la femme qui leur serait propre ; conception qui puise fondamentalement ses sources dans l’islam. Aujourd’hui, les femmes dans les pays arabes font face à des discriminations inscrites parfois même dans la législation dite « Code du statut personnel », qui affecte presque chaque domaine de leur vie et les réduit à leur seule sexualité. A travers cette étude, il sera donc question de la place de la femme dans les pays arabes et des représentations dont elle fait l’objet dans l'univers juridique international, régional et national ; un univers difficilement dissociable des facteurs culturels, traditionnels et essentiellement religieux fort ancrés dans la société. Si la réforme législative des lois discriminatoires est la clé de l’émancipation de la femme, une volonté politique réelle des gouvernements arabes et une nouvelle lecture de l’islam dépourvue de toute interprétation masculine, archaïque et rétrograde du Coran demeurent l’unique dépositaire de cette clé.

  • Titre traduit

    Women's rights at the intersection of international law and local law inspired by Islam : the case of Arab countries


  • Résumé

    Since the second half of the XXth century, international attention has increasingly focused on the entrenched problem of women’s rights in Arab countries. Today, the issue is of utmost political and legal importance. Despite the apparent signs of progress made in these countries for women’s emancipation, Arab countries nonetheless still rank last in terms of applying principles of non-discrimination to women. As such, it is of singular importance to (i) understand the concrete dynamics behind the deterioration of women’s conditions in these countries and (ii) investigate, on the one hand, the attitude of these countries toward a universal concept of women’s rights - a concept sometimes viewed as a potent threat to identity and culture - and, on the other hand, regional legislative responses which attempt to enact new tailored applications of women’s rights particular to the respective country. Fundamentally, such applications are rooted in Islam. Today, women in Arab countries face discrimination written sometimes even directly into certain codifications entitled “Code of Personal Status” which reach into almost every facet of women’s lives and reduce them to a status based solely on sexuality. Although legal phenomena are not easily distinguished from those of culture, tradition and religion (all of which are deeply embedded in Arab society), this Paper examines the place of women in Arab countries and the legal representations of women at the national, regional and international level. If legislative reform of discriminatory laws is the key to women’s emancipation, real political will on behalf of Arab governments, as well as a new reading of Islam devoid of all masculine, archaic and reactionary interpretations of the Koran, remain the sole holders of such key.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Presses universitaires d'Aix-Marseille à Aix-en-Provence

Les droits de la femme à la frontière du droit international et du droit interne inspiré de l'islam : le cas des pays arabes


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (657 p.)
  • Annexes : Bibliogr.p.595-646

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de droit, science politique et économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : AIX TD 2611/A-B

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun des bibliothèques. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/KHI
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1271-2008-11
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2009 par Presses universitaires d'Aix-Marseille à Aix-en-Provence

Informations

  • Sous le titre : Les droits de la femme à la frontière du droit international et du droit interne inspiré de l'islam : le cas des pays arabes
  • Dans la collection : Droit et religions
  • Détails : 1 vol. (466 p.)
  • ISBN : 978-2-7314-0691-7
  • Annexes : Bibliogr. p. [423]-457. Glossaire
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.