Le séparatisme politique des nations sans État : essor des partis séparatistes dans les États membres de l'UE durant les deux dernières décennies du XXe siècle

par Dmitri Khodakov

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Yves Déloye.

Soutenue en 2007

à l'Université Robert Schuman (Strasbourg) .


  • Résumé

    Cette étude comparée a pour problématique l’essor du séparatisme politique à la fin du siècle passé dans l’optique des stades de l’évolution des états-nations ainsi que des phases du développement des nations sans état en Europe de l’ouest. Elle s’attache à montrer que la phase C (d’après la périodisation de Miroslav Hroch) du développement des nations sans état de la fin du XXe siècle coïncide avec l’époque postmoderne. Cette période postmoderne est fortement marquée par l’intensification de l’intégration européenne aussi bien que par la création des entités politiques subnationales. Afin de valider empiriquement notre hypothèse, nous recourons à l’analyse des ressources internes et externes de mobilisation du séparatisme politique, disponibles à l’époque postmoderne. Dans notre recherche, nous examinons les organisations partisanes, leur offre politique et idéologique, ainsi que leurs stratégies politiques et électorales aux niveaux infranational, national et supranational. Notre thèse se base sur des sources originales (matériaux idéologiques et électoraux des partis sécessionnistes, entretiens avec les hommes politiques indépendantistes) et sur une documentation officielle (matériaux du Parlement européen et du Conseil de l’Europe).

  • Titre traduit

    Stateless nations' political separatism : the rise of separatist paties in the EU member states during the two last decades of the XXth century


  • Résumé

    This work is a comparative study of the rise of political separatism in Western Europe at the end of 20th century from the perspective of the evolution of nation-states together with the development phases of stateless nations. More specifically, the work focuses on showing that phase C of the development of stateless nations coincides - according to Miroslav Hroch’s periodisation – with the post-modern epoch and is strongly marked by European integration as well by creation of political sub-national entities. In order to substantiate our hypothesis empirically, we resort to an analysis of internal and external resources of political separatism available during the post-modern epoch. The thesis considers the issues of separatist political organizations. Their political and ideological offer, as well as, their political and electoral strategies at infra-national, national, and supra-national levels. The research is based upon primary source material (such as ideological and electoral programs, interviews with separatist politicians), and upon official documents of the European parliament and Council of Europe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (600 p.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 558-586

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007 - KHODAKOV Dmitri
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007 - KHODAKOV Dmitri
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque de droit.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2007 - KHODAKOV Dmitri
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.