Les Pratiques d'intelligence économique et leurs déterminants : Le cas des entreprises de hautes technologies en Europe

par David Salvetat

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Frédéric Le Roy.

Soutenue en 2007

à Montpellier 1 .


  • Résumé

    L’intelligence économique (IE) est une notion séculaire dont la prise de conscience est relativement récente. Les firmes sont passées d’une pratique de renseignements inconsciente à une pratique consciente, raisonnée, rationalisée. L’IE est un outil de lecture et d’analyse des informations qui a pour but de mieux comprendre et transformer un environnement donné grâce à la fourniture d’éléments qui optimise la prise de décision. La pratique de l’IE s’inscrit, à la fois, dans un cycle informationnel, dans un mode de management précis et dans la réalisation d’objectifs stratégiques. L’IE est naît de la praxis. La recherche académique reste faible. La littérature sur les pratiques d’IE nous enseigne les pistes théoriques peu explorées. Notre étude concerne les entreprises européennes (issues des 25 pays de l’UE) de hautes technologies (huit secteurs d’activités). Ces firmes sont de plus en plus consommatrices d’IE. Elles sont le lieu des connaissances et des savoirs ce qui leur confèrent une valeur théorique importante. Elles innovent et allient, à la fois, la nécessité de composer avec l’âpreté des agissements concurrentiels et l’exigence de coopération au sein des écosystèmes d’affaires. L’IE semble être concurrentielle, partenariale et coopétitive. Les recherches académiques en IE sont essentiellement des études de cas. Les études empiriques sont peu nombreuses et souvent uniquement descriptives. Notre étude est empirique (envoi d’un questionnaire à 1 500 entreprises). La description des pratiques doit être examinée au même titre que ses déterminants. Ceci s’inscrit dans la nécessité de cartographier les entreprises en fonction de leurs pratiques d’IE et de comprendre les relations qui donnent vie à l’exercice de l’IE. Cette recherche essaie de pallier un aspect mal connu des pratiques d’IE afin d’être applicable au domaine des hautes technologies. Ce caractère relativement inédit s’appuie sur la nécessité de construire une modèle reproductible par la reprise ou l’invention de questions nouvelles. L’intérêt pratique est de pouvoir éclairer les aspects mal connus de l’IE pour un dirigeant et de lui fournir des lignes directrices pour mener à bien sa démarche d’IE.

  • Titre traduit

    Business intelligence practises and their determinants : The case of high technologies companies in Europe


  • Résumé

    Business Intelligence (BI) is a secular concept whose awakening is relatively recent. The firms passed from an unconscious practice of information to conscious practice, reasoned, rationalized. The BIis a tool of reading and analysis of information the purpose of which is to better understand and transform an environment given thanks to the supply of elements which optimizes decision making. The practice of the IE is registered, at the same time, in a cycle information. BI born from the praxis. Academic research remains weak. The literature on the practices of BI teaches us the little explored theoretical tracks. Our study relates to the european companies (resulting from the 25 countries of the EU) of high technologies (eight branches of industry). These firms are increasingly consuming BI. They are the place of knowledge and the knowledge what confer an important theoretical value to them. They innovate and combine, at the same time, the need for composing with the roughness of the competing intrigues and the requirement of co-operation within the ecosystems of businesses. The BI seems to be competing, partnership and coopetitive. Academic research in BI is primarily case studies. The empirical studies are very few and often only descriptive. Our study is empirical (sending of a questionnaire with 1. 500 companies). The description of the practices must be examined as well as its determinants. This falls under the need for charting the companies according to their practices of BI and for including/understanding the relations which give life to the exercise of the BIThis research tries to mitigate a badly known aspect of the practices of BI in order to be applicable to the field of high technologies. This relatively new character is based on the need for building a reproducible model by the resumption or the invention of new questions. The practical interest is to be able to clarify the badly known aspects of the BI for a leader and to provide him guiding lines to conclude its step of BI.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (472, 174 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 444-471 (321 références). Annexes (1 vol.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LTH 2007 SAL

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 07/MON1/0016
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : GM1131-2007-50
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.