Le national-socialisme et l'Antiquité

par Johann Chapoutot

Thèse de doctorat en HistoireHistoire

Sous la direction de Robert Frank et de Étienne François.

Soutenue en 2006

à Paris 1 en cotutelle avec Technische Universität (Berlin) .


  • Résumé

    Les références historiques du national-socialisme sont généralement identifiées à la préhistoire germanique, au Moyen-âge allemand ou à la modernité prussienne. Dans une idéologie au racisme aussi exclusiviste, il ne semble pas y avoir de place pour une Antiquité gréco-romaine qui, par sa méridionalité, semble être allogéne à la race germanique-nordique. Les citations antiques abondent cependant dans l'espace public nazi: l'architecture de représentation affectionne, sous le IIIème Reich, le néo-dorique et le néo-romain, tandis que la sculpture de commande des Breker et Thorak rappelle le nu grec par le travail du corps et du drapé. La parole publique des hiérarques du régime fait en outre de nombreuses références aux Grecs et aux Romains. Le discours national-socialiste, diffusé par les vecteurs de la parole, de l'écrit programmatique, universitaire ou pédagogique, des arts et des fêtes, accorde ainsi une présence à l'Antiquité qui apparaît surprenante si elle n'est pas éclairée par les fonctions qu'elle remplit. L'Antiquité méditerranéenne, annexée à l'histoire de la race aryenne, confère à cette derniére tout le brillant d'une civilisation prestigieuse. L'annexion justifie et légitime l'imitation des Grecs et des Romains qui enseignent à la nouvelle Allemagne comment construire les corps, édifier une société holistique et conquérir un Empire. Enfin, l'Antiquité, par sa disparition, est source d'enseignements pour un présent soucieux de se perpétuer: si la race nordique ne veut pas, à nouveau, connaître des millénaires d'effacement, il lui faut respecter ces lois de la nature que la Grèce et Rome, inattentives à leur excellence, ont violées en s'ouvrant à un mélange racial délétére et fatal. A défaut, devant l'inéluctabilité de la défaite, l'Antiquité enseigne comment mettre en scéne l'apocalypse d'un Empire qui, paradoxalement, et sur le modèle de Rome, est appelé à se survivre par sa mort même. Le Reich millénaire devait laisser des ruines titanesques et l'écho d'un crépuscule assourdissant dont le mythe résonnerait encore dans mille ans.

  • Titre traduit

    National-socialism an Antiquity


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Presses universitaires de France à Paris

Le national-socialisme et l'Antiquité


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (762 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 536-606

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 06 : 213
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 15043 (1)
  • Bibliothèque : La contemporaine. Bibliothèque, archives, musée des mondes contemporains (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 15043 (2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 10879
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1267
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Presses universitaires de France à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le national-socialisme et l'Antiquité
  • Dans la collection : ˜Le œnœud gordien
  • Détails : 1 vol. (532 p.)
  • Notes : Autre tirage : 2009, 2010.
  • ISBN : 978-2-13-056645-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [499]-526. Notes bibliogr
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.