Ajustement de lois de commande et application en aéronautique

par Yannick Losser

Thèse de doctorat en Systèmes automatiques

Sous la direction de Christelle Manceaux-Cumer et de Philippe Mouyon.


  • Résumé

    Cette thèse s’inscrit dans le cadre du développement d’outils d’analyse et de synthèse de lois de commande en aéronautique. La synthèse d’une loi de commande pour réguler ou asservir un système doit pouvoir satisfaire un cahier des charges préalablement établi. En aéronautique, du fait que les critères sont exigeants et nombreux et que les avions gagnent en dimension et en souplesse, le processus de synthèse de loi devient de plus en plus long et complexe. L'ajustement de loi de commande a pour principal intérêt d’éviter de reprendre tout le processus de synthèse à son début quand la loi ne donne pas entière satisfaction ou quand certains objectifs de commande sont modifiés ou ajoutés. Il est parfois préférable de ne retoucher que quelques paramètres de la loi, surtout si la structure de celle-ci est imposée. Dans le contexte applicatif qui nous intéresse, nous souhaitons réduire la norme H₂ d’un transfert entre une perturbation et des niveaux de charges mesurés sur un avion. Quand il s’agit de ne modifier que quelques gains de la loi, l'ajustement peut être vu comme la synthèse d’un retour statique. Les outils développés ces dernières années pour la commande robuste peuvent s’appliquer dans ce cadre, mais le problème de synthèse d’un correcteur statique n’a pas reçu à ce jour de réponse définitive. Les travaux de cette thèse cherchent à développer des démarches appropriées pour un tel ajustement. Deux axes d’étude ont été abordés. Le premier consiste en l'élaboration de techniques d’ajustement dans le but de réduire une norme H₂ en ne modifiant que quelques gains de la loi. Des outils basés d’une part sur la théorie LMI et d’autre part sur la résolution d’équations de LYAPUNOV sont construits, testés et comparés sur l’application. Ces méthodes ont une structure itérative et des optimisations par approximations aux 1er et 2e ordres de la variation du critère ont été introduites. Le second axe de recherche est le développement de techniques permettant la définition de plages acceptables de gains pour satisfaire une valeur donnée a priori du critère. Nous nous basons pour cela sur un outil d’analyse de performance H₂ proposé par PAGANINI que nous modifions et inversons. L'approche est testée et évaluée sur l’application avion.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (192 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 189-192

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : ISAE-SUPAERO Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace. Service documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2006/453 LOS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.