L' espace de la guerre : un décor, un symbole, une esthétique ? : périples littéraires au Biafra (1966-1970)

par Nelly Segers

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Christiane Fioupou.

Soutenue en 2005

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La guerre civile nigériane a éclaté en juillet 1967 et s'est terminée en janvier 1970. Elle a induit une vaste production littéraire dans laquelle la sécession est exploitée pleinement. Que l'on considère le décor ou le texte qui dévoile des stratégies spatiales variées dans ses figures littéraires ou ses structures, l'espace reflète les fractures sociales qui ont mené à la guerre du Biafra. L'étude du décor le relie à une représentation symbolique de l'individu, de la communauté, de la nation et à des valeurs telles que devoir et justice. Les clés de cette recréation sont la rupture et la métamorphose. D'autre part, les écrivains nigérians utilisent pleinement la surface et les profondeurs textuelles pour construire une esthétique de la sécession et de l'unité, de l'identité et de l'anonymat, de la violence et de la mort. A la croisée de l'histoire et de la fiction, les œuvres nées du Biafra défrichent de nouvelles voies littéraires pour lutter contre l'anomie et la destruction.

  • Titre traduit

    Is the space of war ornemental, symbolic or aesthetic ? Litterary journeys in Biafra (1966-1970)


  • Résumé

    The Nigerian Civil War broke out in July 1967 and ended in January 1970. It entailed a wide literary production in which secession is fully exploited in the referential setting as well as the textual body. Whether one considers the geographical features or the text itself which implements various spatial strategies in similes and structures, space bears the stigmas of Nigerian social antagonisms which brought about the Biafran war. The study of the setting clearly connects it to a symbolical representation of the individual, the community, the nation and such values as duty and justice. The keystones of that recreation are rupture and metamorphosis. On the other hand, Nigerian writers use the possibilities of the textual surface and depths to set up an aesthetic rendering of secession and unity, identity and anonymity, violence and death. At the crossroads of history and fiction, the works born of Biafra open up new paths of literary inventiveness against anomy and destruction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (605 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 555-585. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. UFR des langues vivantes étrangères. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 0 2005 (1)
  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. UFR des langues vivantes étrangères. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 0 2005 (2)
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.