Ethique et esthétique dans le langage : approche de l'adjectif gradable par sa polarité et son énonciation en français et en anglais

par Sylvie Ferrando

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Francis Corblin.

Soutenue en 2005

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) .


  • Résumé

    L'adjectif gradable, qui se combine sélectivement avec certains modificateurs, qui s'inscrit sur une échelle sémantique scalaire et qui a un pouvoir évaluatif par le biais de la prédication, est ici présenté sous deux aspects : un aspect bipolaire, ou d'antonymie, et un aspect subjectif. En effet, si le comparatif implicite ou explicite qu'est l'adjectif gradable en contexte peut faire l'objet d'une formalisation objective généralisante à l'aide de formules logiques ou mathématiques, en revanche l'adjectif nu (ou micro-prédicatif) y résiste, en raison de sa composante phénoménologique et de son difficile ancrage dans le contexte extra-linguistique, qui inscrivent les propriétés adjectivales (faisceau de propriétés dans le cas du portrait littéraire) dans le cadre d'un ‘nominalisme' adjectival, d'un mentalisme proche d'une théorie de l'esprit. Une approche compositionnelle ascendante, d'ordre morpho-syntactico-sémantique, se double ainsi d'une analyse descendante, d'inspiration cognitive ou neuronale. L'analyse bipolaire et énonciative des micro-prédications adjectivales des portraits littéraires permet ainsi de dresser les bases d'une théorie de la simulation fictionnelle par le biais du degré d'empathie de l'auteur envers son personnage.

  • Titre traduit

    Ethics and aesthetics in the language : polarity and enunciation of gradable adjectives in French and in English


  • Résumé

    Gradable adjectives, which selectively combine with certain modifiers, which map onto a semantic scale and which have an evaluative power through the predication, are presented here from two aspects : a bipolar, antonymic aspect and a subjective aspect. Whereas gradable adjectives in context, as an implicit or explicit comparative, can be formalized by general formulas, either logical or mathematical, nude (or micro-predicative) gradable adjectives resist this generalization, because of their phenomenal component and their problematic indexicality into the extra-linguistic context. This is why the adjectival properties (bundle of properties in the case of the literary portrait) are interpreted within an adjectival ‘nominalism', a mentalism leading to a theory of mind. The compositional bottom-up approach, made in a morpho-syntactico-semantic line, is enriched by a top-down analysis, inspired by the cognitive sciences and the neurosciences. Thus the bipolar and enunciative analysis of adjectival micro-predications in the literary portraits allow us to lay the foundations of a theory of the fictional simulation by means of the degree of empathy of the author towards his character.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (350 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 440 références bibliographiques

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 6207

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 8595
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.