Analyse de traces et ultratraces (organiques et inorganiques) dans les matrices biologiques

par Imed Eddine Hassen

Thèse de doctorat en Chimie analytique

Sous la direction de Marie-Florence Grenier-Loustalot.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    La majorité des analyses biologiques s'appuient sur les deux matrices urine et sang, qui présentent un inconvénient majeur au niveau de la fenêtre de détection très courte. Cette limitation a contribué ces dernières années à l'essor d'une matrice alternative : les cheveux, support beaucoup plus stable. L'objectif de ce travail est de comparer les résultats d'analyse de xénobiotiques dans l'urine et les cheveux. L'application principale porte sur l'étude le phénomène du tabagisme, examiné sous l'angle du traitement de la dépendance. Un suivi d'un programme de sevrage a été effectué par CG-SM et CLHP-SM en utilisant les deux marqueurs nicotine et cotinine. L'étude d'une corrélation éventuelle entre le tabagisme et la concentration de plomb et de cadmium dans le corps a été réalisée par ICP-MS. Une deuxième partie est enfin consacrée au suivi par CLHP-SM-SM de l'évolution de la concentration d'un principe actif, la tamsulosine, dans les urines de personnes sous traitement

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 162 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 136 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/49bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.