Changement social et procédés identitaires : chez les femmes de New Delhi

par Parul Bakhshi

Thèse de doctorat en Psychologie sociale

Sous la direction de Geneviève Vinsonneau.

Soutenue en 2003

à Paris 5 .


  • Résumé

    Depuis plus d'une décennie , le sous-continent indien s'ouvre au monde du point de vue économique , social et culturel. Ce phénomène de "mondialisation" qui transforme profondément les modes de vie et creuse les inégalités est particulièrement visible dans les grandes villes. Dans une société où les cadres de référence sont de plus en plus fluctuants et insaisissables, les acteurs sociaux et plus particulièrement les femmes, recherchent une continuité, une cohérence identitaire dans les croyances et pratiques traditionnelles mais également dans les nouveaux modèles et représentations. De quelle manière arrivent-elles à conserver une identité cohérente et valorisante, Peut on parler de l'émergence d'un besoin d'individuation? Notre recherche s'intéresse au processus identitaires des femmes face à un monde en mutation. Il s'agit de mettre en lumière les diverses stratégies identitaires de jeunes indiennes en fonction de leur milieu socioéconomique. Nous avons un double objectif : mettre à l'épreuve la théorie des stratégies identitaires et proposer une méthodologie qui puisse être utilisée auprès des populations analphabètes. Malgré de nombreux obstacles sur le terrain, nos résultats ont permis de metter en évidence une utilisation des représentations et préscriptions en fonction de certain besoins identitaires que la situation rend saillant. Ces stratégies identitaires s'articulent autour de différents pôles identitaires (préscrit, revendiqué et vécu). Les femmes d'origine aisée, ayant des possibilités plus larges, font appel aux traditions de manière symbolique tandis que leur mode de vie s'occidentalise. Elle se représentent le mariage autour de la relation de couple. Les femmes des bidonvilles ayant émigré récemment continuent à fonctionner selon une organisation traditionnelle et les éléments nouveaux sont intégrés en fonction de la perception des possibilités d'une situation donné. Le mariage qui arrive relativement tôt dans leur vie se concoit comme l'inscription dans un réseau complèxe de relations. Pour la (totalité des sujets, l'activité salariée procure une certaine cohérence au procédé identitaire.


  • Résumé

    For more than a decade , the Indian subcontinent has opened its frontiers from an economical, social and cultural perspective. This phenomenon, which is transforming living conditions and increasing inequality, is particularly visible in big cities. In a society where refernces are more and more fluctuating and imperceptible, social actors, and particularly women, look for continuity and coherence within traditional beliefs and customs but also within new representations. How do these young women manage to maintaina coherent and positive identity? Can we talk about a need for a certain kind of individuation? our study look at identy process of young Indian women faced with a fast-changing world by bringing to light the differences between women coming from different socioeconomicals backgrounds. We had a twofold objective : to put to test the theory of Identity Strategies and propose a methodology that can be used with an illiterate population. Despite a number of obstacles on the field, our results brought into light a difference in the use of old and new representationsaccording to the identity need that is put on the forefront in a given situation. These strategies are also conceived around different poles ( prescriptions, assertions and facts). Women from privileged backgrounds have a large range of possibilities and use tradition in a symbolic way while their lifestyles resemble western ones. They consider marriage as a relationship between two people, the couple. Women from slum dwellings, having recently migrate, continue to function within a traditional organization and the integration of new elements is dome according to the perceptionof possibilities presented by a situation. Marraige, which comes early in life, is seen as an integration into a complex network of relationships. For all subjects, paid work brings coherence to the identity process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (342 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 305-310

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Cité - BU Henri-Piéron. Direction générale déléguée aux bibliothèques et musées. Bibliothèque universitaire de psychologie Henri-Piéron.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire Lettres et Sciences humaines (Montpellier).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12012
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.