Hauteurs pour les sous-schémas et exemples d'utilisation de méthodes arakeloviennes en théorie de l'approximation diophantienne

par Hugues Randriambololona

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Jean-Benoît Bost.

Soutenue en 2002

à Paris 11 .


  • Résumé

    Dans cette thèse on définit et étudie un certain nombre de notions dans le cadre de la géométrie d'Arakelov qui, d'une part, possèdent un intérêt intrinsèque et, d'autre part, sont susceptibles d'applications à la théorie de l'approximation diophantienne. La plus grande partie du texte est consacrée à l'élaboration d'une théorie des hauteurs pour les sous-schémas et à la preuve de "formules de Hilbert-Samuel" pour ces hauteurs. Pour deux classes importantes de sous-schémas (les sous-schémas inte��gres et les sous-schémas "lisses avec multiplicités") on montre que la hauteur du sous-schéma relativement à une grande puissance d'un fibré en droites positif est asymptotiquement déterminée par la hauteur du cycle associé. La démonstration repose essentiellement sur le "théorème de Hilbert-Samuel arithmétique" de Gillet et Soulé, auquel elle se ramène par l'utilisation de techniques de géométrie analytique hermitienne. On fait ensuite une analyse plus fine du développement asymptotique des hauteurs de certains sous-schémas particuliers. . .

  • Titre traduit

    Heights for subschemes and examples of use of methods from Arakelov geometry in diophantine approximation theory


  • Résumé

    In this thesis we define and study some notions in the context of Arakelov geometry that have an intrisic interest and should find applications in diophantine approximation theory. Most of the text is devoted to the elaboration of a theory of heights for subschemes and to the proof of "Hilbert-Samuel formulae" for these heights. For two important classes of subschemes (integral subschemes and "smooth with multiplicities" subschemes) we show that the height of the subscheme relative to a high power of a positive line bundle is asymptotically determined by the height of the associated cycle. The proof essentially uses the "arithmetic Hilbert-Samuel theorem" of Gillet and Soulé, and reduces to it using techniques from hermitian analytic geometry. Then we give a finer analysis of the asymptotic expansion of heights of certain particular subschemes. Notably, in the case of relative dimension zero, we express the constant term of the asymptotic expansion by means of the ramification of the subscheme, which solves a question of Michel Laurent concerning heights of interpolation matrices. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (186 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.183-186

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M/Wg ORSA(2002)2
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE 07160
  • Bibliothèque : Bibliothèque Mathématique Jacques Hadamard (Orsay, Essonne).
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : RAND
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.