Une socianalyse institutionnelle : gens d'école et gens du tas

par Patrice Ville

Thèse de doctorat en Lettres et sciences humaines

Sous la direction de Jean-François Dégremont.

Soutenue en 2001

à Paris 8 .


  • Résumé

    Le sujet de la thèse est la socianalyse institutionnelle, méthode d'intervention de l'analyse institutionnelle. La socianalyse est présentée en théorie, à travers les approfondissements théoriques et méthodologiques du chercheur, mais aussi en pratique, dans sa confrontation à un cas de division sociale du travail en fonction du tri scolaire, au sein du parc nucléaire français. La thèse soutenue par le chercheur est que les dispositifs d'intervention et de recherche-action sont d'autant plus performants - capables de permettre l'installation d'une relation d'équivalence entre acteurs sociaux et intervenants - qu'ils combinent plusieurs niveaux d'analyse (individu, groupe, organisation, institution), et qu'ils marient plusieurs approches disciplinaires. L'auteur a développé une méthode d'intervention socianalytique de longue durée, utilisant un forum électronique comme assemblée analytique virtuelle permanente. . .

  • Titre traduit

    Aninstitutional socio-analysis : engineerings and workers, how to break the social barrier, the case of the french nuclear power plants


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 880 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 873-880

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1610
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.