Les enzymes de biotransformation des xénobiotiques chez Helix aspersa (escargot) et Pleurozium schreberi (mousse) : biomarqueurs potentiels de la pollution atmosphérique par des hydrocarbures aromatiques polycycliques

par Muriel Ismert

Thèse de doctorat en Écotoxicologie

Sous la direction de Denyse Bagrel et de Thierry Oster.

Soutenue en 2000

à Metz .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail était d'apprécier la valeur potentielle, en tant que biomarqueurs de la pollution atmosphérique par les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), des activités enzymatiques de phase I (7-éthoxyrésorufineO-dééthylase, EROD et 7-éthoxycoumarineO-dééthylase, ECOD) et associées au glutathion (glutathion S-transférases, GST avec le 1-chloro-2,4-dinitrobenzène et le 4-nitroquinoline-1-oxyde comme substrats, la glutathion réductase et les glutathion peroxydases) dans trois organes d'un escargot (Helix aspersa), mais également des activités associées au glutathion et antioxydantes (ascorbate peroxydase et catalase) chez une mousse (Pleurozium schreberi). Dans un premier temps, H. Aspersa et P. Schreberi ont été exposés durant 3 jours à une ambiance saturée en naphtalène. Alors que les paramètres biochimiques explorés chez P. Schreberi n'ont pas été variées, une réponse organo-spécifique a été observée chez H. Aspersa. Chez ce dernier les activités EROD et ECOD n'ont pas été modifiées dans le toit de la cavité palléale (TCP) alors qu'elles ont été diminuées dans le rein (R) et augmentées dans la glande digestive (GD). Dans une seconde phase, ces organismes ont été exposés 8 heures à une atmosphère de travail chargée principalement en HAP. Chez P. Schreberi, aucune modification des activités enzymatiques n'a été mesurée. A l'inverse, une réponse non dose-dépendante a été observée chez H. Aspersa. Si les activités EROD et ECOD ont été augmentées dans ses trois organes, les activités GST mesurées avec le chloro-dinitrobenzène comme substrat l'ont été uniquement dans la GD. La dernière étape, les organismes ont été implantées plusieurs semaines sur différents sites urbains. Dans la GD, les activités GST mesurées avec les deux substrats ont été corrélées positivement aux oxydes d'azote. Ces dernières, ainsi que les activités CYP dans le rein paraissent prometteuses pour une utilisation en tant que biomarqueurs de la pollution atmosphérique par les HAP.

  • Titre traduit

    The xenobiotic-metabolising enzymes in Helix aspersa (snail) and Pleurozium schreberi (moss) : potential biomarker of polycyclic hydrocarbons air pollution


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (153 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 141-152

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque du Saulcy.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.