Jésuites, Morisques et Indiens : Etude comparative des méthodes d'évangélisation de la Compagnie de Jésus d'après les traités de José de Acosta (1588) et d'Ignacio de las Casas (1605-1607)

par MOULAY YOUSSEF EL ALAOU

Thèse de doctorat en Études ibériques

Sous la direction de Alain Milhou.

Soutenue en 1998

à Rouen .


  • Résumé

    A partir des traites de jose de acosta (de procuranda indorum sainte, 1588) et du jesuite d'origine morisque ignacio de las casas (de los moriscos de espana, 1605-1607, dont nous avons fait une transcription et une etude critique), nous avons analyse deux aspects importants de la politique d'evangelisation et d'assimilation des morisques (grenade et valence) en espagne et des indiens d'amerique (quito et region amazonienne de maynas) dans le royaume de quito : l'apprentissage des langues indigenes (l'arabe, le quechua et d'autres langues amerindiennes) et l'education des enfants en vue de former des auxiliaires de l'evangelisation. Pour situer l'action des jesuites dans le contexte de la politique d'assimilation et d'acculturation menee par la couronne et l'eglise vis a vis de ces minorites, nous avons analyse comparativement certains aspects de cette politique a travers l'etude des decisions prises dans les diverses assemblees qui se tinrent en espagne sur la question morisque, l'appareil legislatif (pragmatiques, recopilacion de las leyes de indias, etc. ) ainsi que les decisions prises par les synodes et conciles hispano-americains, notamment le synode de guadix (1554) et le concile de lima iii (1583). Pour completer notre analyse, nous avons utilise aussi le temoignage de plusieurs missionnaires jesuites de la region de maynas (xvieme-xviiieme siecles). L'analyse comparative des methodes d'evangelisation jesuites aupres de ces deux populations nous ont permis de degager une strategie missionnaire et d'approche de l'autre qui s'inscrivait dans le prolongement de l'expansion planetaire du christianisme. A travers le traite de jose de acosta et de celui d'ignacio de las casas, dernier temoignage jesuite sur le probleme morisque que nous considerons comme le pendant hispanique du de procuranda, nous avons vu que la compagnie de jesus se demarquait des autres acteurs de l'evangelisation de ces minorites par sa vision humaniste de l'autre et le respect de certains particularismes.

  • Titre traduit

    Jesuits, moriscos and indians. Comparative study of the jesuits methods of evangelization from the treaties of jose de acosta (1588) and of ignacio de las casas (1605-1607)


  • Résumé

    Starting from the treaties of jose de acosta (de procuranda indorum salute, 1588) and of the jesuit of moorish origin ignado de las casas (de los moriscos de espana, 1605-1607, that we have transcribed and criticised), we have analysed two important aspects of the politic of evangelization and of assimilation of the moriscos in spain (grenada and valence) and of american indians (quito and the amazonian region of the maynas) in the kingdom of quito : the apprenticeship of native languages (the arabic, the quechua and other amerindian languages) and the education of children with a view to form auxiliaries of the evangelization. In order to situate the action of the jesuits in the context of the policy of assimilation and of accumulation made by the crown and the church against those minorities, we have analysed comparatively certain aspects of this policy through the study of the decisions made in the various assemblies that took place in spain about the moriscos question, the legal system and the decisions made by the synods and the american councils, especially synod of guadix (1554) and council of lima iii (1583). To add to our analysis, we have also used the testimony of several jesuit missionaries from the region of maynas (16th-18th century). The comparative analysis of the jesuit methods of evangelization on those two populations has enabled us to find a strategy of the missionary and the approach of the other along the lines of the planetary expansion of christianism. Through the treaties of jose de acosta and of ignacio de las casas, last jesuit testimony on the moriscos problem that we consider and the matching piece of the treaty of acosta, de procuranda, we have seen that the society of jesus was standing out from the other actors of the evangelization of those minorities by his humanist vision of the other and the respect of certain particularisms.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 671 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 324 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : XE5857/1
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : XE5857/2
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : XE5858/1
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : XE5858/2
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : Mic 675
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.