Libertes - feminites : l'education des filles dans l'oeuvre de colette quel heritage ?

par DANIELLE OHANA AMOYEL

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Michel Fabre.

Soutenue en 1998

à Nantes .


  • Résumé

    Le present toujours pose des questions a l'histoire. Il apparait aujourd'hui que + le stock culturel ; enfoui, conforme a l'historicite du groupe, engendre nos identites socio- sexuees, conduit la reproduction des habitus du groupe. A partir des contraintes d'integration et des autocontraintes, nous analysons dans le cadre de la theorie du double lien individu/societe de norbert elias, les facteurs d'experience personnelle et de liberte feminines. L'oeuvre litteraire en ce qu'elle est revelatrice du lien social, comme du fait d'education, est le terrain de cette etude. Colette montre la femme dans + tous ses etats ;, exprime conquetes et renoncements feminins, dans la premiere du 20e siecle. La methodologie privilegie l'analyse de contenu. Une coupe transversale dans les differents groupes sociaux apparents, au-dela des hierarchisations, entre famille, ecole et societe, permet de relever le projet unitaire lie a la construction de l'identite feminine : gerer son savoir plaire. Representations et conscience de soi chez la femme-sujet permettent d'etablir le prix des securites dans le cadre du developpement entre relation amoureuse, rapport economique et cohesion sociale. Entre choix et actions, la liberte feminine s'ouvre a la novation, interroge la tradition, quete l'acces a l'egalite. Les constats du temps present soulignent la portee de l'heritage, s'ouvrent a l'action pedagogique, a la question du partenariat dans les structures de formation, afin qu'alterite entre les sexes et egalite des chances pour chacun prennent effet.

  • Titre traduit

    Freedom, feminity : women education in colette's litterature. What about the heritage ?


  • Résumé

    Always present time ask oneself questions about history. Actually, it seems that our bury +culturel stock;, according to the groupe historicity, fathers our socio-sexual identities, leas the group habitus reproduction. About the point of sexual integration contraints and autocontraints, in the limits of the double-bind theorie individual/society of norbert elias, we analyse the way of personal experience and feminin freedom factors. Litterature as revealing social fact and education fact is the main studie field. Colette shows us social and individual women ways, express conquest and typical feminins renouncing. The methodology of this studie privilegied the content analysis technical. A tranversal studie of the text beyond the different social groups proposed, and the hierarchical system, permit, between family education, school and society to take the unitary scheme connect to the feminin identity construction : manage the own attraction. Representations, self feminin awareness permit to establish development securities prices between love live, economical relation and social cohesion. Between choice and specifical actions, feminin freedom access to novation, question tradition, search equality access. At the present time, offical statements leave the heritage inclination and seems open to the pedagogical action, to the trade union in formation structures, to give chance to alterity between the sexs, and equality realisation for everybody.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 654 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 505 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.