Le thème de la vengeance des femmes dans la tragédie du XVIIe siècle de la paix de Vervins (1598) à la Fronde (1648-53)

par Helga Zsak

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Madeleine Bertaud.

Soutenue en 1998

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Le thème de la vengeance des femmes dans la tragédie du XVIIe siècle semble présenter une prodigieuse diversité pendant la période qui s'étend de la paix de Vervins (1598) à la Fronde (1648-53). Le concept même de la vengeance sembla être sujet à interprétations ambigües, des sources les plus anciennes de la tradition occidentale jusqu'a la période étudiée, celle de la naissance de l'état de droit. L’évolution des conceptions opposées concernant cette passion semble avoir influence son traitement dans la tragédie. L’esthétique tragique du début du siècle privilégie les personnages de femmes vindicatives excessives. Les années 1630 voient l'apparition d'un art poétique soucieux des bienséances. Les personnages se transforment en beautés passives ou en traitres et soulignent la fonction morale de la tragédie. Corneille semble refuser de resserrer ce genre entre les normes fixées. La vengeance est chez lui une passion "noble et male", sure de son bon droit et elle peut aussi susciter l'amendement du pouvoir.

  • Titre traduit

    The theme of the vengeance of women in the tragedy of the XVIIth century from peace of Vervins (1598) to the Fronde (1648-53)


  • Résumé

    The theme of the vengeance of women in the tragedy of the XVIIth century seems to present a tremendous diversity from the peace of Vervins (1598) to the Fronde (1648-1653). The very concept of vengeance has been prone to ambiguous interpretations since the oldest sources of western tradition to the studied years, when the state of rights appears. The evolution of opposite ideas about this passion has influenced its treatment in the tragedy. The aesthetics of the beginning of the century favor excessive and vindictive female characters. In the years ib3o poetry becomes concerned with propriety and decorum. Characters turn into passive beauties or into traitors and underline the moral function of tragedy. Corneille seems to refuse to compress the genre between the fixed norms. According to him, vengeance is a "noble and manly" passion, certain of its legitimacy, and can also arouse other decision of the state.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (300 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 275-293. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 98/11
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.