Recherche de matiere noire galactique par effet de microlentille gravitationnelle

par NATHALIE PALANQUE DELABROUILLE

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Éric Aubourg et de François Vannucci.

Soutenue en 1997

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'une des preuves les plus convaincantes de l'existence de matiere noire provient de l'etude des courbes de rotation des galaxies spirales. La masse dynamique que l'on en deduit est environ trois fois superieure a la composante visible. Apres avoir resume l'ensemble de la problematique de la matiere noire, nous montrerons que les halos galactiques pourraient etre composes d'objets compacts baryoniques. En recherchant pendant 4 ans des effets de microlentille gravitationnelle sur des etoiles des nuages de magellan, l'experience eros a exclu que des objets de 5e-7 a 0. 02 masse solaire constituent plus de 20% du halo standard. Eros2 recherche des masses plus elevees et explore une nouvelle ligne de visee : le petit nuage de magellan. Nous exposerons ses objectifs scientifiques, presenterons le dispositif experimental, la chaine d'acquisition, et les logiciels d'analyse, ou un nouvel algorithme de detection permet d'augmenter considerablement le nombre d'etoiles suivies. Nous decrirons en detail l'analyse de la premiere annee de donnees vers le smc (5 millions de courbes de lumiere), qui met en evidence deux evenements compatibles avec un effet de microlentille. La masse la plus probable des deflecteurs (maximum de vraisemblance) dans l'hypothese d'un halo standard est de l'ordre de 2 masses solaires. L'effet de confusion stellaire se revele important en champ encombre et nous etudierons son impact sur l'efficacite a l'aide d'images simulees. Enfin nous comparerons les previsions de plusieurs modeles galactiques avec les observations. La faible base de temps et le manque de statistique rendent indispensables une deuxieme annee de donnees, mais nous sommes d'ores et deja sensibles a des masses de 0. 01 a 1 masse solaire. La comparaison des resultats vers le lmc et le smc nous permettra prochainement de contraindre la forme et la nature du halo de notre galaxie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 315 P.
  • Annexes : 173 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (1997) 263
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.