Histoire cachée : polygraphie historique et comportements intellectuels dans la France du XVIIème siècle

par Steve Uomini

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Yves-Marie Bercé.

Soutenue en 1997

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'objet de cette étude est l'analyse approfondie d'un important corpus de documents historiographiques français rédigés entre 1612 et 1696. Articulé en trois étapes fondamentales, l'examen des propriétés thématiques et structurelles de la polygraphique historique au XVIIe siècle se focalise successivement sur les traditions tragiques, romanesques et anecdotiques. Une première approche vise à inscrire les stratégies professionnelles des auteurs dans une perspective prosopographique. Parallèlement, l'enquête critique consacrée aux procédures diplomatiques, aux options référentielles, aux présupposés épistémologiques et aux considérations historiologiques est envisagée dans l'optique d'une contribution à la connaissance des protocoles méthodologiques appropriés à l'historiographie narrative du grand siècle. A ces deux pôles d'investigation s'ajoute l'exploration des a priori discursifs sous-tendant l'agencement des configurations thétiques et formelles, révélatrice de paradigmes intellectuels opératoires. Conjointement, l'inventaire exhaustif des procédés topiques et le recensement complet des caractéristiques argumentaires ont pour objectif commun la reconstitution des indices comportementaux, tant récurrents qu'implicites, exclusivement perceptibles au travers du prisme des représentations collectives. Enfin, l'inspection des principales phases de la réception littéraire, allant de l'acquiescement des instances tutélaires et censoriales à l'éventuel assentiment savant en passant par l'approbation éditoriale et lectorale, autorise une réévaluation de la culture historique de l'époque à la lumière de matériaux documentaires peu exploites.

  • Titre traduit

    Hideen history : narrative historiography and intellectual discourse in seventeenth-century France


  • Résumé

    The aim of this study is a thorough analysis of a large body of French historiographical works written between 1612 and 1696. Divided into three main stages, the examination of thematic and structural characteristics of seventeenth-century narrative historiography focuses on tragic, romantic and anecdotal traditions. A series of preliminary biographical surveys is intended to collate ascertainable data pertaining to the specific professional strategies involved in historiographical-related careers. Concurrently, critical inquiry devoted to documentary procedures, referential options, epistemological presuppositions and historiological considerations is conducted as a contribution to the understanding of inherent methodological conventions substructing early modern historical narrative genre. In addition to prosopographical and diplomatological areas of investigation, an exploration of emblematic discursive presumptions underlying the deployment of formal and thetic configurations is designed to reveal operative intellectual paradigms. The exhaustive inventory of topological processes and the complete enumeration of salient locutionary features conjointly fulfill the purpose of reconstructing both implicit and recurrent behavioral indications exclusively discernible through collective representational perspectives. Finally, close inspection of the principal phases of contemporaneous literary criticism ranging from tutelary and censorial intervention to scholarly opinion, including publisher's and reader's scrutiny, accredits a reevaluation of prevalent assumptions regarding antecedent historical culture in light of hitherto unutilized source materials.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par L'Harmattan à Turin, Montréal, Paris

Cultures historiques dans la France du XVIIe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (920 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 644 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?