La pegmatite de Manono (Zaïre) et sa place dans la métallogénie kibarienne : pétrochimie et paléogéodynamique

par Alimasi Dieudonné Ngulube

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Georges Rocci.

Soutenue en 1994

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le dépôt pegmatitique géant de Manono (Shaba, Zaïre), mis en place dans des micaschistes redressés à intercalations quartzitiques et des roches hypovolcaniques ou volcaniques, exhibe une zonation, caractérisée par des zones marginales aplitiques ou grenues, métallifères (sn, ta,), hypersodiques et micacées, et des zones centrales grossières, hyperpotassiques et enrichies en li. Une telle zonation est considérée comme consécutive à un lessivage préférentiel de k, li, si dans un fluide supercritique, généré par une ébullition résurgente et récurrente d'un magma pegmatitique enrichie en volatils. Cette pegmatite peut être discriminée dans la catégorie LCT des pegmatites (Czerny, 1991), localisées communément dans les auréoles pegmatitiques des granites spécialisés hyperalumineux. Trois groupes granitiques sont isolés dans le polygone minier de Manono: les monzogranites (gf), les granites migmatisés (gm) et les leucogranites rouges (lr) à Tourmalines. Spécialisés et post-tectoniques comme le complexe pegmatitique de Manono, ces derniers montrent tous les symptômes des granites de type s. Ainsi, son affiliation avec le gisement pegmatitique est proposée. L'histoire metallogénique de Manono peut, en définitive, se retracer en allant de la sédimentation d'une séquence pelitique, suivie d'un métamorphisme régional ; jusqu'à l'exsolution verticale des poussées de pegmatites fertiles, en passant par l'épaississement de la croute, synchrone à une possible collision des plaques sialiques et suivie d'une anatexie intense

  • Titre traduit

    The Pegmatite at Manono (Zaire) and its place in the kibaran metallogeny : geochemistry and tectonic setting


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (199 p.)
  • Annexes : 312 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.