L'imaginaire et les signes chez Alain

par Sandrine Polge

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Georges Pascal.

Soutenue en 1994

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    Cette these a pour titre "l'imaginaire et les signes chez alain". Elle tente de definir la reelle portee de la theorie de l'imagination dans la philosophie alinienne. En effet on croit souvent que chez alain la theorie de l'imagination est essentiellement negative et se rattache a la critique des passions; il faut en realite la referer a la reflexion sur l'image et sur les signes. Car l'imagination constitue le mouvement initial par lequel l'esprit se decouvre lui-meme en etablissant l'invisible, c'est-a-dire en depassant les purs objets du savoir et en creant les "signes", le "sens" et la "valeur". Les oeuvres de l'homme objectivent l'invisible et front signe, donnent "signification"; c'est pourquoi il faut dire selon alain que l'histoire des hommes est en fait l'histoire des signes. La theorie de l'imagination conduit donc naturellement a l'etude et a l'admiration des oeuvres humaines. En somme, le monde de l'imaginaire, que l'on superpose au model reel est invente par l'esprit et en cela il est digne de respect. Il est le temoin de l'idee creee par un esprit jugeant, et l'on sait combien le jugement de l'homme est fondamental pour alain. A terme, c'est donc l'humanisme d'alain que l'on retrouve grace a l'analyse du monde de l'imaginaire et des signes, et c'est en ce sens que celle-ci interesse le lecteur que nous sommes.

  • Titre traduit

    Imaginary world and signs in alain


  • Résumé

    This thesis is entitled "imaginary world and signs in alain". It attempts to define the real import of the theory of imagination in alain's philosophy. As a matter of fact, it is often believed that the theroy of imagination in alain is basically negative andrefers to the passions' criticism; whereas it has in fact to be linked with a reflection on "image" and "signs". Because imagination represents the initial impulse thanks to which spirit discovers its true self by establishing the invisible, that is to say by going beyond pure objects of knowledge and by creating "signs", "meaning" and "value". Human works objectivize the invisible and make sign, "meaning", that is why, according to alain human history is on a par with the history of signs. So leads naturally the theory of imagination to the study and admiration of human works. All in all, the world of imagination, which is generally superimposed to that of reality is invented by spirit and because of that is worth being respected. It is the evidence of the idea created by a judging spirit and everyone knows how fundamental human judgement is for alain. In the end, alain's humanism is brought to light thanks to the analysis of the world of imagination and signs and that particular aspect is able to arouse the interest of the readers we are.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque et appui à la science ouverte. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque et appui à la science ouverte. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 205143/1994/8

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1994GRE29008
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.