La formation des intellectuels québecois dans l'entre-deux-guerres

par Catherine Pomeyrols

Thèse de doctorat en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Sylvie Guillaume.

Soutenue en 1994

à Bordeaux 3 .


  • Résumé

    L'objet de cette étude a consiste à analyser un groupe restreint d'intellectuels, considérés comme les plus connus. L'historiographie de cette période est marquée par la référence à la "fermeture" 'et à la "spécificité" du Québec. L'histoire intellectuelle du Québec s'insère en fait dans les courants de pensée occidentaux. Ce travail utilise des instruments élaborés pour l'étude des milieux intellectuels français. La formation est comprise au sens large : institutions d'enseignement, groupes idéologiques et réseaux intellectuels, lectures et milieu familial. La perspective comparatiste avec les milieux français permet une relecture de l'histoire intellectuelle du québec. Une tendance à la téléologie caractérise en effet l'analyse de la période, issue de l'historiographie de la révolution tranquille. Les milieux intellectuels québécois peuvent être réinsérés dans des idéologies occidentales comme le nationalise "fin de siècle, l'anti-modernisme et la psychologie des peuple. Ces références ont été longtemps occultées - car considérées comme non pertinentes pour l'étude de la "spécificité" québécoise. La formation des élites intellectuelles se situe dans le champ droitier, en opposition à la culture anglo-saxonne. En outre, plus que d'une "influence" de la France assimilée a une colonisation culturelle, il convient plutôt de parler d'"emprunts sélectifs" opérés dans le champ culturel français. Les modèles idéologiques élaborés en France et en Europe sont adaptés aux exigences du débat local. Les outils mis au point pour l'analyse des intellectuels français et européens peuvent ainsi être utilises à bon escient au Québec, afin d'y étudier les élites avec davantage de recul.

  • Titre traduit

    The formation of intellectuals in Quebec between the two world wars


  • Résumé

    This paper aims at analysing a sample of intellectuals, chosen amongst the best known. The history of intellectual circles is not well established in Quebec and the historiography of the twenties and thirties so far has mostly consisted of a discourse about the "specific culture", because of the "closure" of the country. Every foreign element in this culture was generally considered as a threat toward the identity of the nation and a "cultural colonisation". The debate focuses around the opposition to the anglo-saxon culture, and as such is highly sensitive and emotionally charged. To depoliticize the debate and bring it to the level of facts rather than sole politics and ideology, this work uses the tools developped in France for the history of intellectuals. The term "formation" is taken in a wide sense and includes secondary and further education, as well as networks of intellectuals, readings and early years experiences. Comparisons with France's intellectuals and ideologies allow a reinterpretation of this period. Traditionnally, intellectuals circles in Quebec have been analysed as having a specific identity. In fact it must be read strictly within the context of western ideologies, such as the teachings of Maurras and the "action française", nationalism, antimodernism and the "psycho logy of nation". Intellectuals in Quebec share the same basic values and behaviours with their French counterparts, simply adjusting them to serve local debates. French culture was used as a fragship in the fight agains anglo-saxon culture.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par L'Harmattan à Montréal, Paris

Les intellectuels québécois : formation et engagements : 1919-1939


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (691 f.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Lettres et Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1301
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par L'Harmattan à Montréal, Paris

Informations

  • Sous le titre : Les intellectuels québécois : formation et engagements : 1919-1939
  • Dans la collection : ˜Le œmonde nord-américain
  • Détails : 1 vol. (537 p.)
  • Notes : En appendice, choix de documents.
  • ISBN : 2-7384-4388-5
  • Annexes : Bibliographie p. 523-537. Notes bibliographiques. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.