Lymphocytes b murins : origine et devenir

par ANNE-CLAIRE VIALE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre-André Cazenave.

Soutenue en 1992

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous etudierons la regulation de l'expression des familles de genes vh dans des souris congeniques pour le locus igh. Cette expression par les cellules b spleniques immunocompetentes est dictee par l'haplotype igh chez le nouveau-ne et par le fond genetique chez l'adulte. Cependant, les plasmocytes spleniques adultes ont une expression dictee par l'haplotype igh, comme les cellules b du nouveau-ne. Des souris irradiees et reconstituees avec des precurseurs lymphoides b de foie ftal ou de moelle osseuse adulte montrent que la regulation differe entre ces precurseurs. Des chimeres de moelle osseuse de f1 dans un parent montrent que l'environnement cellulaire de l'hote ne peut pas induire cette regulation et l'expression des familles de genes vh par les cellules b de souris f1, triees selon l'allotype mu exprime, montre une regulation en cis. Le phenotype d'une souris congenique igh adulte montre que les plasmocytes naturels proviennent de precurseurs perinataux differents des precurseurs medullaires des cellules b au repos et des precurseurs des cellules b1. Cette regulation montre une correlation entre l'origine des precurseurs b et l'etat d'activation des cellules b. De plus, nous montrerons que la persistance ces lymphocytes b au repos est liee a la specificite de leurs immunoglobulines. Ceci montre une survie selective des lymphocytes b en absence de toute activation cellulaire ulterieure. Nous montrerons aussi que le renouvellement de cellules b monoclonales est plus eleve que celui de cellules b polyclonales. Finalement, nous montrerons que les repertoires b peripheriques de souris axeniques conservent une expression preferentielle des familles de genes vh d-proximales, caracteristique des stades precoces de l'ontogenese et de la lymphopoiese normales. Et nous montrerons que les immunoglobulines seriques normales, injectees a des souris axeniques, participent a la selection des repertoires b peripheriques, montrant une interaction constante entre les cellules b au repos et naturellement activees

  • Titre traduit

    Murine b lymphocytes: origin and fate


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 151 P.
  • Annexes : 270 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?