La connaissance et la loi dans la pensée économique libérale classique

par Claude Roche

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Georges Labica.

Soutenue en 1991

à Paris 10 .

Le jury était composé de Didier Deleule, Alain Parguez, Maurice Baslé, Paul Fabra.


  • Résumé

    Cette thèse présente la pensée économique classique comme un projet d'institutionnalisation du marché, s'opposant en cela à l'interprétation "naturaliste" qui domine la pensée moderne (d'inspiration scientiste). Pour elle, le propos des classiques a d'abord été de jeter les bases institutionnelles du marché financier anglais pour répondre notamment à des exigences incontournables de mesure pratique (comptable) du capital. C'est pour cette raison qu'ils ont été amenés à élaborer le concept d'un marché cohérent, pensé comme une réalité structurée par les des lois générales de formation du revenu. Soulignant alors que le concept classique du marché se lit comme un objet de connaissance au sens de Kant, fondé notamment sur des "conditions de connaissance à priori" d'ordre monétaire et physique, la thèse en déduit que le projet politico-monétaire des classiques a été au fondement tant théorique qu'historique de ce qu'on entend par marché. A cette fin, elle met le doigt sur le rôle décisif joué par Locke aussi bien sur le plan théorique que politique puisque son 'traité de gouvernement' apparait comme directement inspiré des principes fondateurs de la banque d’Angleterre. Insistant sur la continuité entre Locke et Ricardo et relativisant l'apport de Smith, elle dresse enfin un tableau de correspondance exhaustif entre la construction du concept de marché et celle de la physique classique, el tout autorisant une interprétation nouvelle de la genèse de la physique au XVIIème.

  • Titre traduit

    Knowledge and law in liberal, classica, economic thought


  • Résumé

    This thesis sets out classical political economy as a political plan for institutionalizing the market, in opposition to the 'naturalist' interpretation which dominates modern economic thought (of scientist inspiration). The thesis is that the purpose of the classics has been to lay the institutional foundations of the British financial market in order to answer unavoidable requirements in terms of measuring capital (in fact: accounting). For that reason they have been lead to elaborate the concept of a coherent market, thought out as a reality structured by general laws of income. Emphasizing therefore that the classical concept of the market must be read as an object of knowledge in Kant’s sense of the word, founded in particular upon monetary and physical "a priori conditions of knowledge", it infers that the political monetary project of the classics has formed the foundations of what is understood by the term: "market". With this end in view, it underlines the decisive role played by Locke from a theoretical as well as a political point a view, since his "treatise of government" appears directly inspired by the founding principles of the bank of England. Lastly emphasizing the continuity between Locke and Ricardo, and relativizing smith’s contribution, it draws up an exhaustive equivalence table between the construction of the concept of the market and classical physics: the whole enabling a new interpretation to be made of the genesis of physics in the 17th century.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par Éd. l'Harmattan à Paris

La connaissance et la loi dans la pensée économique libérale (classique) : pour un retour à la philosophie


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (729 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 691-715. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T91PA10028
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1993 par Éd. l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : La connaissance et la loi dans la pensée économique libérale (classique) : pour un retour à la philosophie
  • Détails : 1 vol. (429 p.)
  • ISBN : 2-7384-2209-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 419-425
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.