Hegel, critique de l'Afrique : introduction aux études critiques de Hegel sur l'Afrique

par Pierre Franklin Tavares

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Louis Sala-Molins.

Soutenue en 1990

à Paris 1 .


  • Résumé

    On a longtemps tenu les textes hégéliens consacrés à l’Afrique pour secondaires, voire sans importance. Or, leur lecture attentive montre qu'il n'en est rien. Ils frappent par leur richesse étonnante et leur composition hétéroclite. Hegel, remarquons le, n'en est pas l'auteur. Au demeurant, il n'a jamais rien rédigé sur l’Afrique. Les textes en présence appartiennent à ses disciples qui, en la matière, ne lui ont pas été fidèles. Tissus de paradoxes, de contresens et de contradictions, ils ne laissent apparaitre ni les tensions auxquelles Hegel fut soumis durant ses recherches africanistes, ni ses hésitations (Egypte, Ethiopie) et ses refus (Saint-Domingue). Au reste, on y dénombre au moins trois conceptions de l’Afrique, ce qui jusqu'ici n'a jamais été mis en évidence. Nous avons tenté de reconstituer, période après période, l'itinéraire africain de Hegel qui participe intimement de son évolution, de Stuttgart à Berlin. Entre 1822 et 1826, ses études critiques le conduisent à réintégrer l’Afrique au sein de l'histoire. En 1831, à la veille de sa mort, Hegel s'apprêtait à remanier sa conception de l’Afrique. Son parcours de l'esprit africain mérite d'être entièrement repensé et refait.

  • Titre traduit

    Hegel, critik of Africa : introduction to Hegel's critical studiens on Africa


  • Résumé

    During along time, hegelian's texts about Africa have been considered subordinate, indeed without importance. Yet, their thorough reading shows they were not. They strike by their surprising richness and their heterogeneous composition. Hegel, we observe it, isn't the author. They belonged to his disciples who, on the subject, were unreliables. Tissues of paradox, misinterpretations and contradictions, these texts do not show the tensions which occupied Hegel during his africanists researches, neither his hesitations (Egypt, Ethiopia) nor his denials (Saint-Domingue). Besides, we count within three conceptions of Africa never been in evidence. Therefore, we have tried to reconstitute, period after period, the hegel's African itinary which takes intimately part in his evolution, from Stuttgart to Berlin. Between 1822 and 1826, his critical studies induce him to restore africa in the history. In 1831, just before his death, hegel got ready to adapt his conception of Africa. His run of african spirit is worth beeing completely thought over and done again.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (XIII-799 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 788-798. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 90 : 54
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-495
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 14935-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA1.LETT.1990
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1990PA010555
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.