La plate-forme nord-castillane au Crétacé supérieur (Espagne) : arrière-pays ibérique de la marge passive basco-cantabrique : sédimentation et vie

par Marc Floquet

Thèse de doctorat en Géologie

Sous la direction de Pierre Rat.

Soutenue en 1990

à Dijon .


  • Résumé

    La plate-forme nord-castillane, au Crétacé supérieur, est une partie de la rampe nord-ouest du détroit ibérique. Cette rampe correspond au plateau continental nord-ibérique qui s'ouvre sur les fonds océaniques atlantiques par l'intermédiaire de la rampe basco-cantabrique. 0 à 1000 m de sédiments carbonatés et terrigènes s'accumulent sur la plate-forme, durant 32 MA et dans des milieux très variés, circalittoraux à supratidaux. Ces dépôts s'agencent en 4 grands systèmes tecto-biosédimentaires. Le 1er système se déroule du vraconien au cénomanien moyen (4 MA), le 2ème du cénomanien supérieur au coniacien basal (5,5 MA), le 3ème du coniacien inférieur-moyen au début du santonien supérieur (4 MA) et le 4ème du santonien supérieur au maastrichtien supérieur (18,5 MA). Chacun de ces sytèmes débute par une mise en eau marine, progressive ou brusque mais de grande ampleur, puis se termine par une diminution de profondeur sinon par une émersion non moins générale. Les mises en eau sont surtout déterminées par des fléchissements de la marge cantabrique, eux-mêmes en relation avec l'ouverture du golfe de Gascogne et l'accrétion océanique atlantique. La constitution sédimentaire des systèmes est essentiellement assurée par la productivité carbonatée biologique qui, par remblayages progradants vers le NW, commande des diminutions de profondeur. Les oscillations eustatiques interfèrent dans ces processus, notamment au cénomanien supérieur, au cénomanien final, au santonien inférieur-moyen. . . (montées du niveau marin). Des contraintes tectoniques, liées au déplacement de l'Ibérie par rapport à l'Europe (affaissements causés par la divergence distensive, soulèvements dus à des transpressions, surrection causée par la convergence) jouent aussi sur le déroulement des systèmes. Ainsi, l'évolution de la plate-forme castillane n'est pas sans rapport avec la tectonogenèse pyrénéenne.

  • Titre traduit

    The Northern Castillan platform during the upper Cretaceous (Spain)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. ([XIV]-928 p.)
  • Annexes : Bibliographie 680 réf.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1990/38
  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1990/38/2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1990DIJOS038
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.